VOYER DE PAULMY D'ARGENSON Marc Pierre

Catégorie: Dessins
Année : 1732

 

P.1374-2

Pierre noire, sanguine, lavis gris, gouache de couleur sur papier gris, collé en plein
H. 42 ; L. 33.
Montpellier, Faculté de médecine - musée Atger. Inv. MA 364.

Au verso du montage : « Portrait de M… / dessiné et peint par Rigaud. »

D’une autre écriture : « Hyacinthe Rigaud fecit 1732 / légué à M. Colin de Vermont peintre d’histoire et amateur. »   

Historique :

Confectionné vers 1732 ; légué par Rigaud à son filleul et élève, Hyacinthe Colin de Vermont (1693-1761) ; Vente Collin de Vermont, Paris du 14 nov. 1761, sans doute le n°71 (« un paquet de desseins de portraits très finis aux crayons noir & blanc, & lavés par M. Rigaud, qui ont servi pour graver ses tableaux ») ; coll. Xavier Atger qui, en 1827, le légua à la faculté de Médecine de Montpellier.

Bibliographie :

Saunier, 1922, p. 43-44 ; M. Rolland-Michel, 1987, n°186 ; Nicq, 1996, n°15, p. 40 ; Le drapé, 2002, p. 66 ; Brême, 2000, n° 62, p. 71, repr. p. 57, 58, repr. p. 59 (et couverture). Exp. : Chicago, Minneapolis, Detroit, San Francisco, 1955-1956, n°49 ; Paris, Petit Palais, 1958, n°245 ; Londres, 1958, p.93, n°192 ; Toledo, New-York, Washington, 1960-1961, n°37 ; Meaux, 2000, n°62 ; Perreau, 2013, cat. P.1374, p. 285 ; James-Sarazin, 2016, II, cat. D.138, p. 622.

Œuvres en rapport :

  • 3. Pierre noire, estompe, encre noire, rehauts de craie et de gouache blanches, papier bistre, mise au carreau. H. 38 ; L. 29,2. Vienne, Graphische Sammlung Albertina. H. Widauer, Die französischen Zeichnungen der Albertina. Vom Barok bis zum beginnenden Rokoko, Vienne/Cologne,/Weimar, 2004 ; A. James-Sarazin, « Nouvel éclairage sur Hyacinthe Rigaud dessinateur », L’estampille l’objet d’art, février 2011, n°465, p. 56.
Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan