REVELINGEN Madame de

Catégorie: Portraits
Année : 1696

 

*P.484

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1696 pour 140 livres (ms. 624, f° 12 v° : « Mad[am]e de Revelingan [rajout : Revelinghen] »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 53, 60 ; Perreau, 2013, cat. *P.484, p. 126.

Copies et travaux :

  • 1697 : « Une [copie] de mad[am]e De Revelingen » pour 70 livres (ms. 624, f° 13 v°).
  • 1697 : Jean Ranc reçoit 16 livres « pour une copie de M[adam]e de Ravelinguant », sans doute la copie de l’année (ms. 625, f° 4 v°).

Sans doute un nom francisé tiré de la ville belge de Reeweerdinghen ou Reuwelinghen. Voir un second portrait en 1698 [*P.562] et celui de son époux en 1697 [*P.522]. La copie de 1697 fut sans doute réalisée par Jean Ranc, comme le montre le paiement fait à l’aide en cette même année.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan