LAMET Louise de

Catégorie: Portraits
Année : 1696

P.468

Huile sur toile
71,5 x 55,5 cm
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1696 pour 140 livres (ms. 624, f° 12 : « Made sa sœur ») ; ibid. en 1698 pour 140 livres [possible doublon] (ms. 624, f° 14 : « Made champy ») ; première collection François Tronchin, 1765, n° 28 ; acquis par Catherine II à Genève en 1770, lot 26, [« Hyacinthe Rigaud, le portrait de Louise de Lamet »] ; Saint-Petersbourg, musée de l’Ermitage, cat. 1913, p. 103, n°1299 ; vente aux enchères publiques en 1854.

Bibliographie :

Hulst/2, p. 163 ; Roman, 1919, p. 52, 63 ; Lossky, 1946, p. 39 ; Genava, 1974, n° 328, p. 166 ; Perreau, 2013, cat. P.468, p. 123.

Expositions :

1974, Genève, n°328.

Sœur du curé de Saint Eustache [P.405 et *P.467], Louise de Lamet était veuve depuis 1693 de Guillaume Champy, conseiller du roi. Le catalogue du musée de l’Hermitage de 1913 décrit le tableau ainsi : « Portrait de femme. C’est le portrait de Louise de Lamet, veuve de Guillaume Champy, secrétaire du roi, âgée de 77 ans, peinte en juin 1696. Elle a un voile de gaze noire sur la tête. Ce tableau est d’une bonne couleur ; le visage est très bien peint. Buste marouflé. Haut 1. M. 26 pouces 6 lignes de hauteur, 20 pouces 6 lignes de largeur ». Nous n'avons pas pu nous procurer une image de ce tableau qui n'était pas illustré dans le catalogue Genava de 1974 mais il est tentant d'identifier cette femme âgée dans le beau portrait de veuve attribué à Rigaud par Georges de Lastic lors d'une vente à New York en 1987 [P.1037].

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan