BOSSUET Jacques Bénigne

Catégorie: Portraits
Année : 1698

 

P.531

Âge du modèle : 71 ans

Huile sur toile
H. 72 ; L. 58,5
Florence, galerie des Offices. Inv. 1890, n° 99.

Sign. v° : « Hyacinthus Rigaud pictor regius pinxit 1698 ».

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1698 pour 140 livres (ms. 624, f° 14 : « Mons[ieu]r levesque de meaux [rajout :] Bossuet ») ; coll. Grand duc Cosme III de Médicis.

Bibliographie :

Rigaud, 1716, p. 118 ; Hulst/2, p. 166 ; Hulst/3, p. 178-179 ; Heinecken, 1790, IV, p. 643 ; Ledieu (Guettée), 1856, I, p. 152 ; Griselle, 1898, p. 5-25 ; Griselle, 1902, p. 49-53 ; Lecomte, 1904, p. 213-214 ; Langoumoisin, 1906, p. 296-298 ; Roman, 1919, p. 62, 67, 68, 69, 75, 80, 82 ; Virely, 1938, p. 54 ; Weigert, IV, 1961, n° 190, p. 48 ; Leribault, 2002, p. 213-214 ; Brême, 2000, p. 12-23 ; cat. Carcassonne, 2005, n° 137, p. 78-79 ; Perreau, 2013, cat. P.531, p. 134.

Œuvres en rapport :

  • 1. Huile sur toile d’après Rigaud (Leclerc ?), 1700, H. 83 ; L. 65. Anc. Inscr. v° : « Jacobus Benignus Bossuet episcopus / Meldensis, comes consistorianus, Serenissimi Delphini / Antea praeceptor et primus Serenissimae ducis / Burgundiae Eleemosynarius aetatis anno 72 / hiacintus Rigaud pictor regius pinxit ad vivum / parisis anno 1700 ». Meaux, musée Bossuet. Inv. D. 909.1.2 (Voir ms. 624, f° 18 et ms. 625, f° 8).
  • 2. Huile sur toile ovale d’après Rigaud, H. 69 ; L. 56. Carcassonne, musée des Beaux-arts. Inv. N° D. 988.1.6. Anciennement au centre hospitalier. Inv. CNMHS, PM11002324. Partie d’un ensemble de 43 portraits d'évêques et bienfaiteurs déposés au musée en 1988. Inscription à l’encre brune, partiellement visible au revers de la toile : « [...] bus benigne de B [...]. » Cat. Carcassonne, 2005, n°137, p. 79, repr. p. 78.
  • 3. Huile sur toile d’après Rigaud, H. 72 ; L. 53. Collection particulière. Donné par Bossuet à Florent Marquelet de la Noue (1655-1701), lieutenant au baillage et présidial de Meaux. Passé par héritages successifs à Marie-Louis-Robert Marquelet de la Noue et à sa fille, épouse en 1794 de son cousin germain, François-Antoine de Pinteville, maire de Meaux en 1813 ; coll. Pinterville ; sa vente en 1875 ; acquis par Edmond Carton, commissaire priseur à Meaux. Voir M. Lecomte, Revue Bossuet, IV, oct. 1904, p. 214.
  • 4. Huile sur toile d’après Rigaud, H. 71 ; L. 49. Ancienne collection A. de Ganay (vente Amsterdam, 24 avril 1906).
  • 5. Huile sur toile d’après Rigaud, 1698, H. 72 ; L. 57. Abbaye de Jouarre. Inv. NS 40 (dépôt des assoc. Amis de Bossuet). Commandé à Rigaud en 1698 par Anne-Marguerite de Rohan-Soubise, abbesse de Jouarre. Coll. comte d’Hespel (deb. XIXe siècle) ; légué à Mme. Hyrvoix de Landosle, née d’Hespel ; par descendance à M. Hyrvoix de Landosle ; acquis par l’Association des Amis de Bossuet vers 1925-1927 ; déposé à l’institution Jeanne d’Arc de Meaux ; exposé dans la maison de l’Association de 1936 à 1977 ; déposé à cette date au musée Bossuet ; déposé à l’abbaye de Jouarre en 1982. Au dos, une inscription ancienne : « Jacobus Benignus Bossuet Episcopus meldensis / comes consistorianus Serenissimi Delphini antea praeceptor / et primus Serenissimae Ducis Burgundiae Eleemosynarius / aetatis anno 71 cum dimidio / Anna Margarita de Rohan abbatissa Jotrensis ejusdem / illustrissimi Episcopi (animi monimentum) tabellam hanc et sibi / et toti sacrarum virginum choro venerandum pingi / Jussit ; parisiis anno domini 1698 / amicissima in aeternum concordis. »
  • 6. Copie réalisée par Jean-François de Troy d’après Rigaud. Huile sur toile (Localisation actuelle inconnue). Voir Leribault, 2002, p. 213, inv. P.4 : Une lettre de l’abbé Bossuet à son oncle mentionne ce travail.
  • 7a. Gravé par Gérard Edelinck en 1700, « grandeur d’un in-4° pour être placé en tête de la Politique de M. de Meaux. » Burin, H. 30 ; L. 24 cm. Sous le portrait, la lettre suivante : « Jacobus Benignus Bossuet Episcopus / Meldensis Comes Consistorianus antea serenissimi Delphini Praece=/ptor et primus serenissimae Ducis Burgundiae Eleemosunarius Aetatis anno 74. » Au dessus du trait carré : « Peint par H. Rigault, Gravé par le chevalier Edelinck. »
  • 7b. Gravé par Nicolas Habert, sans date. Burin dans un grand ovale de pierre, H. 26 ; L. 18 cm. Dans la bordure de l’ovale, la lettre suivante : « SAPIENTIAM EJUS ENARRABUNT GENTES ET LAUDEM EJUS ENUNTIABIT ECCLESIA ». Dans un cartouche sous l’ovale, de part et d’autre d’une composition aux armes : « Jacobus Benignus Bossuet Episcopus /Meldensis Comes Consistorianus antea serenissimi Delphini /Praeceptor et primus serenissimae Ducis Burgundiae / Eleemosunarius Aetatis anno 72 ».
  • 7c. Gravé par Isaac Sarrabat en 1699. Manière noire, H. 23 ; L. 19 cm. Dans le même sens que la toile avec la lettre suivante : « Jacobus Benignus Bossuet Episcopus / Meldensis Comes Consistorianus antea serenissimi Delphini / Praeceptor et Primus serenissimae Ducis Burgundiae / Eleemosunarius / Aetatis anno 72 ». En bas : « Hiac. Rigaud pinx. I. Sarrabat sculp ».
  • 7d. Gravé par François Chéreau en 1720 selon Hulst, H. 14,8 ; L. 87 cm, « buste sans mains, d’après le même tableau, mais format in-octavo et format d’in-4° un peu tronqué par les côtés, pour être placé à la tête… » ; avec la lettre suivante : « Messire Jacques Benigne Bossuet / Evêque de Meaux. H. Rigaud pinx. F. Chereau Sculp. H. »
  • 7e. Gravé par J. Devaux, àl’identique de Habert et dans un ovale de pierre. Dans sa bordure : « SAPIENTIAM EJUS ENARRABUNT GENTES ET LAUDEM EJUS ENUNTIABIT ECCLESIA Eccli. 39. V14 ». Sur le plat du socle, de part et d’autre de l’ovale : « H. Rigaud. Pinx – J. Devaux. Sculp ». Dans le socle : « Messire Jacques Benigne Bossuet Evêque de / Meaux Conseiller du Roy en ses Conseils cy-devant / précepteur de Monseigneur le Dauphin, décédé à Paris le 12 Avril / 1704, âgé de 75 ans ». Voir Karl-Heinrich von Heinecken, Dictionnaire des artistes, dont nous avons des estampes : avec une notice detaillée de leurs ouvrages gravés, Breitkopf, 1790, IV, p. 643.
  • 7f. Gravé par Étienne Jehandiers Desrochers, en buste à droite dans un ovale avec la bordure suivante : « MRE J. B. BOSSUET EVEQUE DE MEAUX CY DEVANT PRECEPTEUR DE MONSR LE DAUPHIN ». Sur la tablette, respectivement à gauche, au centre et à droite : « Rigaud P. », « décédé le 12 Avril 1704 agé de 78 ans », « Suite de Desrochers ». Dessous : « Petit rue St Jacques près des Mathurins ». Dans le socle du bas : « Ce Prélat est Zélé, Sage, docte, Eloquent / l’Eglise troiyve en luy rempart le plus ferme, / Enfin son mérite est si grand / Qu’il n’est point de vertus que son nom ne renferme ».

Copies et travaux :

  • 1698 : « Cinq [copies] de mons[ieu]r Levesque de meaux » pour 308 livres (ms. 624, f°15).
  • 1698 : « une [copie] de m[onsieu]r de meaux pour m[onsieu]r Larch[evêque]. de Reims » pour 70 livres (ms. 624, f°15 v°). Le commanditaire est Charles-Maurice Le Tellier de Louvois (1642-1710), archevêque-duc de Reims (1671).
  • 1698 : « Deux [copie] de m[onsieu]r Bossuet » pour 140 livres (ms. 624, f°15 v°).
  • 1698 : « Une [copie] de M[onsieu]r de Meaux » pour 70 livres (ms. 624, f°15 v°).
  • 1698 : « Une de M[onsieu]r de Meaux » pour 70 livres (ms. 624, f°15 v°).
  • 1698 : Tournières reçoit 20 livres pour « Une copie de M[onsieu]r Bossuet » (ms. 625, f°5 v°).
  • 1698 : Leprieur reçoit 12 livres « pour une copie de M[onsieu]r Levesque de meaux » (ms. 625, f°5 v°).
  • 1699 : « une [copie] de m[onsieu]r levesque de meaux » pour 70 livres (ms. 624, f°17).
  • 1699 : « une [copie] de m[onsieu]r Levesque de meaux » pour 70 livres (ms. 624, f°17).
  • 1700 : « Une Coppie de m[onsieu]r de Meaux » pour 70 livres (ms. 624, f°18).
  • 1700 : Le Clerc reçoit 12 livres pour « une Copie de M[onsieu]r Demeaux » (ms. 625, f°8 v°).

Pour répondre aux sollicitations du grand-duc de Toscane, Cosme III de Médicis (1642-1723) qui souhaitait avoir un portrait de Jacques-Bénigne Bossuet (1627-1704), célèbre évêque de Meaux, on lit dans une lettre d’Antoine Bossuet, frère de l’évêque, datée du 17 février 1698 et adressée à son fils, Jacques-Bégigne II Bossuet (alors à Rome), qu’il avait « passé l’aprez diné chez Rigault avec l’évêque de Meaux pour faire peindre celui-ci sur l’instance de M. de Salviani, de la part de M. le grand duc qui veut avoir son portrait » (Virely, 1938, p. 54). Le 30 mai de la même année, Cosme III écrivit à l’évêque une lettre de remerciement et lui faisait parvenir quelques caisses de son meilleur vin. Le 30 juillet 1698, Bossuet écrivit à son neveu que le grand duc « a voulu mon portrait et m’a régalé ici d’une caisse de Montalcino ».

Jacques-Bénigne II, de passage à Florence, écrivit le 39 décembre 1698 à son oncle : « M. le Grand Duc a votre portrait dans sa chambre. Il a su par M. Dupré [représentant de Louis XIV en Toscane] que je souhaitois en avoir une copie ; il le lui a envoyé aussitôt, et M. Dupré l’a fait copier par le fils de M. de Troy, [Jean-François De Troy] qui s’est trouvé dans ce temps à Florence. J’attens cette copie, et celle que vous m’envoyez, avec impatience : j’en ferai faire plus à Rome. Il faut bien qu’on connaisse en toute manière ici un aussi grand homme ». Le 19 janvier 1699, Bossuet rappelle cependant à son neveu : « Vous devez prendre garde à ne point parler avec affectation de mon portrait ». Le secrétaire de Bossuet, l’Abbé Ledieu, relate enfin le 27 septembre 1700, que Bossuet « s’était rendu chez Rigaud, l’après dîner, faire retoucher ses deux portraits pour M. le Chantre [Monsieur de Montanglaust] et pour M. de Moreri, de Meaux » (Journal de l’abbé Ledieu, I, p. 152).

Notons que les premiers essais d’iconographie de Bossuet par E. Griselle mélangent allègrement les copies des originaux. Voir un second portrait, en pied [PC.903], auquel se réfèrent les autres travaux de l’atelier. Rigaud peindra également le secrétaire de l’évêque, l'abbé Ledieu [P.721] ainsi que ceux des neveux du prélat, l’abbé de Savigny [*PC.784] et le maître des requêtes accompagné de sa femme [*PC.1327].

Localisation de l´œuvre :

Florence, galerie des Offices, Italy

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan