GYLDENLOEVE Ulrik Christian

Catégorie: Portraits
Année : 1696

 

PC.480

Huile sur toile
H. 131,5 ; L. 104.
Frederiksborg, Nationalhistoriske museum. Inv. A 450.

Sign. v° : « Fait par hiacinte Riguard 1696 ».

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1696 pour 994 livres (ms. 624, f° 12 v° : « Mons[sieu]r le prince de Guldenleu [rajout : Guldenlew] le grand amiral [rajout : de Suède]. [rajout : Le fonds de Joseph Parrocel ] »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 53, 54, 55, 77 ; Dussieux, 1856, p. 206 ; Poulsen, Lassen et Danielsen, 1972, p. 332 ; Perreau, 2013, cat. PC.480, p. 125.

Œuvres en rapport :

  • 1. Huile sur toile d’après Rigaud (var.), H. 41 ; L. 32. Frederiksborg, Nationalhistoriske museum. Inv. A 1790.

Copies et travaux :

  • 1696 : Parrosel est payé 70 livres pour avoir fait sept fonds de portraits dont « un pour M[onsieu]r de Gundenleu  » (ms. 625, f° 4).
  • 1696 : Le Gros est rétribué une somme inconnue pour «  deux copies de M[onsieu]r de Gundenleu en buste » et avoir « Ebauché deux copies en grand du même » (ms. 625, f° 4).
  • 1699 : Jean Ranc reçoit 50 livres « pour une Copie de M[onsieu]r de Gundenleu » (ms. 625, f°7).

Ulrik-Christian Gyldenloeve (1678-1719) était Grand amiral danois, frère de Christian Gyldenloeve peint une année plus tôt [P.345 et *P.481]. L’attitude générale a été copiée d’après le premier portrait de Louis XIV [*PC.387]. La grosse tour fortifiée à droite sera reprise dans le portrait du comte de Toulouse en 1708 [*P.992] et dans celui de Frédérik Walter [PC.741]. La main, appuyée sur le bâton rappelle celle du futur Régent, alors duc de Chartres, dont le portrait est peint en 1689 [P.152].

Localisation de l´œuvre :

Frederiksborg, Nationalhistoriske museum, Denmark

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan