GYLDENLOEVE Ulrik Christian

Catégorie: Portraits
Année : 1696

 

PC.480

Âge du modèle : 18 ans

Huile sur toile
H. 131,5 ; L. 104.
Frederiksborg, Nationalhistoriske museum. Inv. A 450.

Sign. v° : « Fait par hiacinte Riguard 1696 ».

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1696 pour 994 livres (ms. 624, f° 12 v° : « Mons[sieu]r le prince de Guldenleu [rajout : Guldenlew] le grand amiral [rajout : de Suède]. [rajout : Le fonds de Joseph Parrocel ] »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 53, 54, 55, 77 ; Dussieux, 1856, p. 206 ; Poulsen, Lassen et Danielsen, 1972, p. 332 ; James-Sarazin, 2003/2, cat. I, n°422 [réplique à Frédérickborg] ; Perreau, 2004, p. 206, note 308, p. 236, 240 [original à Frédéricksborg] ; Perreau, 2013, cat. PC.480, p. 125 [idem] ; James-Sarazin, 2016, II, cat. P.502, p. 167 [idem].

Œuvres en rapport :

  • 1. Huile sur toile d’après Rigaud (var.), H. 41 ; L. 32. Frederiksborg, Nationalhistoriske museum. Inv. A 1790.

Copies et travaux :

  • 1696 : Parrosel est payé 70 livres pour avoir fait sept fonds de portraits dont « un pour M[onsieu]r de Gundenleu  » (ms. 625, f° 4).
  • 1696 : Le Gros est rétribué une somme inconnue pour «  deux copies de M[onsieu]r de Gundenleu en buste » et avoir « Ebauché deux copies en grand du même » (ms. 625, f° 4).
  • 1699 : Jean Ranc reçoit 50 livres « pour une Copie de M[onsieu]r de Gundenleu » (ms. 625, f°7).

Descriptif :

Ulrik-Christian Gyldenloeve (1678-1719) était Grand amiral danois, frère de Christian Gyldenloeve peint une année plus tôt. L’attitude générale a été copiée d’après le premier portrait de Louis XIV. Cette similitude explique sans doute pourquoi Jean Ranc, aide et futur parent de Rigaud, fut chargé (comme pour l'effigie du roi) de copier le portrait de l'amiral.

La grosse tour fortifiée à droite sera reprise dans le portrait du comte de Toulouse en 1708 et dans celui de Frédérik Walter. La main, appuyée sur le bâton rappelle celle du futur Régent, alors duc de Chartres, dont le portrait est peint en 1689 [P.152].

Localisation de l´œuvre :

Frederiksborg, Nationalhistoriske museum, Denmark

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan