HORN AF MARIENBORG Brita Sofia

Catégorie: Portraits
Année : 1710

 

PC.1104

Âge du modèle : 31 ans

Huile sur toile
H. 135 ; L. 106 cm
Herlösa, château Övedskloster.

Historique :

Mentionné au titre des copies de 1710 ; mentionné comme portrait de Madame la comtesse Bielinska dans l’inventaire des collections d’Auguste II dressé entre 1722 et 1728 : Inventaria Sr. Königl. Majestät in Pohlen und Churfürst. Durchl. Zu Sachsen grosse, wie auch kleine Cabinets und andere Schildereyen […] (inventaire établi par Johann Adam Steinhäuser), Dresde, Archiv der Staatlichen Kunstsammlung. N°A 1062 ; collections du baron Ramel (Suède) : « Madame la comtesse Bielinska » ; collection baron Hans von Ramel.

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 154, 167 ; Granberg, 1911, I, p. 23, n° 87 ; cat. exp. Stockholm, 1958, n° 59 ; Perreau, 2004, p. 170, et note 269, p. 234 ; Perreau, 2013, cat. PC.1104, p. 223 ; James-Sarazin, 2016, II, cat. P.1152, p. 385.

Expositions :

Stockholm, 1958, n°59

Œuvres en rapport :

  • 1. Huile sur toile d’après Rigaud [buste], H. 80 ; L. 63 cm. Loc. inc. (vente Paris, hôtel Drouot, Ader-Picard-Tajan, 17 décembre 1983 [=Delyen]).
  • 2. Huile sur toile, par Olof Arenius d'après Rigaud, H. 80 ; L. 64 cm. Collection particulière (vente Stockholms Auktionsverk, 25 novembre, 1997, lot 1023).
  • 3. Huile sur toile d'après Rigaud (école Suédoise). H. 81 ; L. 62,5 cm. Vente Vienne, Dorotheum, 15 octobre 2013, lot 838.
  • 4. Huile sur toile [en buste] d'après Rigaud. H. 78 ; L. 63,5 cm. Ancienne collection du baron Bennets ; sa vente, Bukowski, 15 mars 1883 ; Djurgården (Stockholm), musée Nordique (Nordiska museet). Inv. NM.0034983 [attribué à Nicolas de Largillierre]. Version inconnue de James-Sarazin. Dans un cartouche en bas du cadre : « Brita Sofia Presidenten i Kungl. Statscontoiret Riddaren och Commendören af Kungl majts Orden Gref Carl Gustaf Bielkes Husfru född Grefinna Horn ». L'œuvre est un pendant d'un portrait du comte de Bielke, en buste, conservé dans la même institution [PC.1103-2].

Copies et travaux :

  • 1710 : Leprieur reçoit 50 livres pour avoir « habillé l’origl en grand de Mad. la contsse de Bielk » (ms. 625,)
  • 1712 : Baptiste reçoit 20 livres « pour le portrait de Me Bielque » (ms. 625, f°28 v°).

Brita Sofia Horn af Marienborg, fille de Gustaf Horn af Marienborg (1651-1686) et de Jakobina Catharina Lilliehöök (1658-1696), venait d’épouser à Stockholm, le 25 avril 1705, Karl-Gustav Bielke (1683-1754), dont Rigaud peignit le portrait la même année sur une toile de 4 livres, c'est-à-dire un grand format. Le portrait de la comtesse fut le fruit d'une multiple collaboration, Bailleul se réservant l'habillement d'après l'attitude de Madame Legrendre de Villedieu. L'aide d'atelier nommé Bapteste dont le travail sur les fleurs rémunéré 20 livres semble avoir été rajouté en bas de page des livres de comptes, ne peut-être Jean-Baptiste Monnoyer, déjà mort depuis 1699. Il s'agit peut-être de son fils, Antoine, possiblement confondu par le correcteur du manuscrit.

Le couple Bielke est alors à Paris en 1710 où naît l’un de leurs enfants, Christina Sigrid.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan