MYLIUS Peder Benzon

Catégorie: Portraits
Année : 1721

 

*PC.1289

Âge du modèle : 32 ans

Huile sur toile.
Dimensions inconnues [à mi-corps]
Localisation actuelle inconnue

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1721 pour 1000 livres (ms. 624, f° 40 v° : « M[onsieu]r Milyns [rajout :] de coppennague »).

Bibliographie :

Bricka, 1897, XI, p. 564 ; Roman, 1919, p. 191 ; Krohn, 1922, II, p. 211 ; cat. Copenhague 1934, Aa XX-XXI, 91 ff ; Gallenkamp, 1956, p. 349 ; Perreau, 2013, cat. *PC.1289, p. 262.

Œuvres en rapport :

  • 1. Huile sur toile d’après Rigaud, H. 137 ; L. 104. Copenhague, National museum. KMS4003. (don Lehn à H. Krock ; Benzon manor ; Lady H. de Mylius Benzon of Benzon ; achat 1933 de la Danish Association of Art Museums pour le Dansk Kunstmuseumsforening, inv. 4003, 1933).
  • 2. Huile sur toile d’après Rigaud (?). Loc. inc. (vente Wahl, 10 mars 1766).
  • 3. Minature, suiveur de Rigaud (J. J. Bruun), 1762. Château Benzon, n° 437.

Portrait de Peder Benzon Mylius (1689-1745), fils de Johan Jacob Mylius (1656-1691) et de sa seconde épouse Sophia von Støcken (1656-1729), officiait comme Landsdommer (juge de la haute cour) de Copenhague. C'est Abraham Lehn le jeune (1702-1757) qui commanda et paya le portrait à Rigaud pour remercier Mylius de l’avoir accompagné et protégé lors de son voyage à Paris en 1720 (en compagnie de son frère). Mylius épousa Magdalene Margrethe Holmann (1692-1778).

La posture utilisée ici reprend celle utilisée dans plusieurs portraits dont celui de Mathias Milani de La Roque en 1701, d'un autre homme non identifié, d'un autre dont on connaît un beau dessin, d'un homme âgé et surtout, celle dessinée du portrait dit de Turgot dont elle offre les moindres détails, de l’horloge au bureau à tête de faune.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan