FRESLON DE LA TOUCHE-TRÉBY D'ACIGNÉ Alexis César

Catégorie: Portraits
Année : 1721

 

*PC.1293

Âge du modèle : 30 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [à mi-corps]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1721 pour 1500 livres (ms. 624, f° 40 v° : « M[onsieu]r le M[ar]q[ui]s d’Assigny jusqu’aux genoux [rajout :] l’habillement répété d’après celui du maréchal de Montrevel »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 191 [f], 192 ; James-Sarazin, 2011, n° 465, p. 57 ; Perreau, 2013, cat. *PC.1293, p. 263.

Copies et travaux :

  • 1721 : La Penaye reçoit 12 livres pour avoir « habillez le Portrait de M[onsieu]r le Comte Dassigny d’après M[onsieu]r le M[arécha]l de Morver [rajout : Montrevel] » (ms. 625, f° 34).

Alexis César Freslon de La Touche-Tréby d’Assigné, (Rennes, 28 octobre 1691 – Paris, 7 avril 1748), fraîchement marié depuis deux ans à Sophie Gouyon de Touraude-Beaufort, était le fils de César Freslon (1661-1694), marquis d’Acigné, conseiller au Parlement de Bretagne, et de Jeanne de La Grandville (1653-1719), dame de La Rairie.

Élaboré « jusqu’aux genoux », l’habillement du portrait fut donc répété d’après celui utilisé à l’occasion du passage chez le peintre, en 1711, du marquis de Montrevel. Il est curieux que la mémoire du rédacteur des livres de comptes n’ait pas gardé la référence originale en buste de Montrevel qui ne faisait que s’inspirer lui-même de la célèbre effigie du maréchal de Vauban fixée par Rigaud en 1704.

Roman proposait Lancelot Turpin (1669-1720), marquis d’Assigny, qui était pourtant déjà décédé.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan