GOUYON DE TOURAUDE-BEAUFORT Sophie

Catégorie: Portraits
Année : 1721

 

*PC.1294

Âge du modèle :20 ans

Huile sur toile.
Dimensions inconnues [à mi-corps]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1721 pour 1500 livres (ms. 624, f° 40 v° : « M[adam]e la M[arqui]se Dassigny jusqu’aux genoux l’habillement répété d’après celui de Mad[ame] Le Bret représentée en Cérès »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 191 [f], 192 ; Perreau, 2013, cat. *PC.1294, p. 263.

Copies et travaux :

  • 1721 : La Penaye reçoit 120 livres pour avoir « habillez le portrait de M[adam]e la marquise d’Assigny d’après M[a]d[ame] Le Bret » (ms. 625, f° 34).

Sophie Gouyon de Touraude-Beaufort (Paris, 16 novembre 1701 – Plerguer, 14 juillet 1765) venait d'épouser le marquis d’Acigné le 30 janvier 1719 à Plerguer. Cette union fut probablement le prétexte du portrait. Le couple n’aura pas de postérité. Comme l'indique la mention des livres de comptes, la posture fut prise sur le modèle du portrait de Marguerite-Henriette de Labriffe travestie en cérès, peint en 1712, montrant le succès de la composition, vingt plus tard.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan