CHAMBRIER Salomé de

Catégorie: Portraits
Année : 1723

 

*PC.1316

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste ?]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Mentionné au titre des copies de 1723 sans prix (ms. 624, f° 42 : « un buste de M[a]d[ame] Chambrier la Mère »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 197, 199 ; Perreau, 2013, cat. *PC.1316, p. 268.

Copies et travaux :

  • 1723 : La Penaye reçoit 15 livres pour avoir « Esbauchez le Buste de M[a]d[am]e Chambrier et repeint la drapperie deux jours et demi » (ms. 625, f° 34 v°).
  • 1724 : La Penaye reçoit 40 livres pour « un buste de M[a]d[am]e Chambrier », sans doute l'achèvement du buste de 1723 (ms. 625, f°35). 

En cette année 1723 qui voit la confection du portrait de Jean Chambrier, ministre de Frédéric II de Prusse en visite à Paris, l'atelier de Rigaud est sollicité pour produire une copie du père du modèle, François de Chambrier, déjà peint par Rigaud en 1704. Cette commande est accompagnée d'une réplique d'un portrait de son épouse, Salomé de Chambrier sans qu'il soit possible de savoir si elle découle d'une œuvre originale de Rigaud ou s'il s'agit d'une copie par l'atelier d'une toile issue d'un autre artiste, ce qui était fréquent. Dans le doute nous avons conservé ce numéro comme issu de la main du Catalan.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan