BOUCHER Étienne Paul

Catégorie: Portraits
Année : 1738

 

*P.1419

Âge du modèle : 39 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1738 pour 600 livres (ms. 624, f° 45 v°, rajout de Hulst : « M. Boucher (étienne-Paul) fils ainé dud. L. P. Boucher et comme lui secrétaire du roi après avoir quitté le commerce et le fonds de ses pères (1732). Buste tout original »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 216; Perreau, 2013, cat. *P.1419, p. 297.

Né le 23 octobre 1699 à Paris et mort dans la même ville le 30 mars 1778, Étienne-Paul Boucher administra le fond de commerce de son père Louis-Paul, et lui succéda dans sa charge de secrétaire du roi de la Grande chancellerie le 26 août 17321. Il avait épousé Marie-Françoise Perdrigeon (1717 – 30 janvier 1734) que de nombreux historiens avaient donnée par erreur comme femme du peintre François Boucher. Elle fut peinte par Jean Raoux en 17282, magnifiquement travestie en vestale et gravée par Charles Dupuis en 1736. Comme pour d'autres portraits en buste présentant la même attitude, compte tenu du prix indiqué par Rigaud, la mention d’un habillement original doit être considérée avec précaution car elle ne consistait probablement que dans une variation de l'agencement des plis du manteau dont devait être revêtu le buste du modèle.

Étienne-Paul suivait chez l'artiste les pas de son père mais aussi de ses sœurs, Madame Rousseau et Madame Grimaudet.

 


1Sur les Boucher et leur fortune voir Samuel Gibiat, Hiérarchies sociales et ennoblissement : les commissaires des guerres de la Grande Chancellerie de France, Paris, p. 346, 564.

2Bordeaux, musée des Beaux-arts. Inv. Bx E 365. Copie à Dijon, musée des Beaux-arts. Inv. 4695. Huile sur toile. H. 261 ; L. 197. Dépôt du musée de Versailles.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan