LEGENDRE DE LORMOY Antoine François Gaspard

Catégorie: Portraits
Année : 1695

 

*P.412

Âge du modèle : 45 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1695 pour 140 livres (ms. 624, f° 11 : « Mons[ieu]r. Legendre [rajout : le Gendre], m[aîtr]e des Requestes [rajout : maître des requêtes] »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 44 ; Pereau, 2013, cat. *P.412, p. 114.

Antoine François Gaspard Legendre de Lormoy (1650-1740), était le fils de Françoise de Chaulnes (morte en 1716) et de Paul Le Gendre (1619-1713), « Seigneur de Lormoi, Secrétaire ordinaire du Cabinet du Roi, Conseiller en ses Conseils d’État et Privé, Intendant de Police et Finances dans les Armées commandées par le Maréchal de Senneterre, en Champagne et au pays de Luxembourg, puis Procureur général du Roi en sa Cour de Parlement de Metz (1654), et ensuite Maître des Requêtes ».

Notre modèle, seigneur d’Ons-en-Bray en Normandie, vicomte de Montclar, avait entamé sa carrière dans la magistrature comme conseiller au parlement de Paris dès 1687. Alors qu’il sollicite Hyacinthe Rigaud, il vient tout juste d’être nommé maître des requêtes, deux ans auparavant. L'artiste fixera d'ailleurs également les traits de son épouse, Marie-Anne Pajot, dame d’Ons-en-Bray (dite « Legendre d’Onsenbray ») en 1703 [*P.823]. Le couple s'était uni le 13 mars 1695, ce qui pourrait d'ailleurs servir d'excellent prétexte à la production du présent portrait. Le Gendre passera une seconde fois dans l'atelier de Rigaud en 1710.

Notons que la sœur du maître des requêtes, Anne Françoise, fut également peinte par l'artiste, tout comme son époux, le président Hébert.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan