ANONYME

Catégorie: Portraits
Année : 1713

 

P.1202

Huile sur toile
H. 88,5 ; L. 70 cm
Collection particulière

Historique :

Peint vers 1713 ; vente Paris, hôtel Drouot, Beaussant-Lefevre, 28 avril 2004, lot 41 [=éc. fr. XVIIe s.]).

Bibliographie :

Perreau, 2013, cat. P.1202, p. 241.

Ce beau portrait d'homme est à dater des années 1713 par analogie avec le portrait de Jean-Louis de Roll Montpellier, peint la même année. On y retrouve une attitude similaire, montrant le modèle devant un muret de pierre, revêtu d'un grand manteau doublé de brocart et tenant l'un des revers à l'aide d'une de ses mains. Cette posture n'est pas sans rappeler celle inaugurée avec le portrait d'Antoine Bernard Bouhier de Lantenay, peint lui aussi en en 1713, avec un visage pris de face toutefois.

Évoquant indubitablement l'ordonnance générale de l'autoportrait de Rigaud dit « au manteau rouge », et remportant dès lors un franc succès, l'ordonnance sera reprise dans différents portraits peints par les suiveurs de Rigaud à l'instar de celui d'un homme anonyme, autrefois donné comme portrait du comte de Toulouse et que nous rejetons aujourd'hui du catalogue de l'artiste1.

Une effigie dite du Comte de Rambuteau, donné tour à tour à l'entourage de Pierre Gobert ou à celui de Nicolas de Largillierre renvoie également à ces portraits.

 


1. huile sur toile, H. 74,5 ; L. 60,5 cm. Anciennement galerie Giroux, Bruxelles, 11 mai 1925, lot 41 [=Rigaud, comte de Toulouse] ; vente Paris, Hôtel Drouot, Drouot estimations, 14 novembre 2003, lot 27 [=atelier de R.]. Voir Perreau, 2013, cat. 1218, p. 243.

2. Huile sur toile, H. 91,5 ; L. 73 cm. Vente hôtel Drouot, Ader-Picard-Tajan, 16 octobre 1991, ot. 106. Voir Perreau, 2013, fig. 25, p. 31.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan