BOUHIER DE LANTENAY Antoine Bernard

Catégorie: Portraits
Année : 1713

 

P.1187

Âge du modèle : 41 ans

Huile sur toile
H. 94 ; L. 77 cm
Dijon, musée des Beaux-arts. Inv. CA 358

Inscription sur le rebord de pierre : « ANTOINE BERNARD BOUHIER ».

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1713 pour 300 livres (ms. 624, f° 34 v° : « M[onsieu]r Boyer de Lantenay de Dijon ») ; collection Bénigne Bouhier de Lantenay ; propriété de la commune ; saisie révolutionnaire en 1799 ; sans attribution dans l’inventaire de Fr. Devosge ; Ancienne attribution à Largillierre.

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 168 ; Cat. Dijon, 1799, n°216 (comme Largillierre) ; Cat. Dijon, 1818, n°52 p. 24-25 ; Cat. Dijon, 1834, n°60 (comme Largillierre) ; Cat. Dijon, 1842, n°78 (comme Largillierre) ; Cat. Dijon, 1860, n°106 (comme Largillierre) ; Cat. Dijon, 1869, n°119 (comme Largillierre) ; Cat. Dijon, 1883, n°358 ; Gonse, 1900, p. 108 ; Magnin, 1914, n°358 p. 158, repr. (comme Largillierre) ; Magnin, 1920, p. 111 ; Chary, 1922, repr. p. 57 ; Joliet & Mercier, 1925, repr. p. 52 ; Schneider, 1926, p.31, repr. fig. 16 ; Pascal, 1928, n°34 p. 58 ; Magnin, 1933, n°358 p. 152 repr. (comme Largillierre) ; Quarré, 1949 (pl.) ; Quarré & Geiger, 1968, n°258 ; Binard, 1994, p. 72, repr. p. 7 ; Cat. Dijon 2000 p. 125 fig. 2 ; Perreau, 2003, p. 27-27, ill. fig 6 ; Perreau, 2004, p. 180, repr. p. 181, fig. 155 ; Perreau, 2013, cat. P.1187, p. 238.

Expositions :

Paris, 1878, n°22) ; Mayence, 1966, n°27.

Antoine-Bernard Bouhier de Lantenay (1672-1746) fut président au parlement de Bourgogne. Les premiers représentants de la famille Bouhier sont attestés à Dijon à la fin du XVe siècle. Notre modèle peut être identifié comme Antoine-Bernard Bouhier de Lantenay (1672-1746), président au Parlement de Bourgogne, cousin du célèbre jurisconsulte Jean IV Bouhier (1673-1746), président à mortier au Parlement de Dijon, membre de l’Académie française (1727), lequel était fils de Bénigne II Bouhier (1635-1703), président à mortier au Parlement de Dijon (1665). Notons que la gravure illustrant les traits de Jean IV Bouhier présente de fortes similitudes avec l’art de Rigaud et par extension de Largillierre. L'œuvre du Catalan inspirera de nombreux autres portraits plus tardifs et sera imitée par plusieurs artistes issus de l'atelier du maître ou gravitant autour.

Nous mentionnerons pour mémoire et en raison de ses dimensions proches de la toile de Dijon, un portrait présumé de Bénigne III Bouhier (1687-), seigneur de Fontaine-les-Dijon et de Pouilly, brigadier des armées du roi attribué à Hyacinthe Rigaud (H. 95 ; L. 78), anciennement dans la collection d’Henri Baudot, et vendu à Dijon les 14-24 novembre 1894.

Localisation de l´œuvre :

Dijon, musée des beaux-arts, France

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan