COUSTOU Nicolas

Catégorie: Portraits
Année : 1725

 

PC.1339

Âge du modèle : 67 ans

Huile sur toile
H. 131 ; L. 98
Versailles, musée national du château. Inv. 6163 bis, MV 5935, B 740.

Historique :

Peint par Jean Le Gros pour sa réception à l’Académie Royale en 1725 ; collection de l’Académie ; dépôt du musée du Louvre à Versailles en 1923. 

Bibliographie :

Hulst/3, p. 196 ; Rosenfeld, 1981, p. 239 ; Constans, 1995, II, p. 583, n° 3301 ; cat. exp. « Les peintres du roi », 2000, p. 256 (R 227) ; Perreau, « Jean Le Gros (1671-1745), à l'image de Rigaud », [en ligne], juillet 2011, www.hyacinthe-rigaud.over-blog.com ; Perreau, 2013, cat. PC.1339, p. 273-274.

Œuvres en rapport :  

  • 1a. Gravé par Charles Dupuis pour sa réception à l’Académie le 27 octobre 1730. H. 39,8 ; L. 28,5. Dans un carré, tourné à gauche, en contrepartie du tableau. Sous l'image ; « NICOLAS COUSTOU / Natif de Lyon, sculpteur ordinaire du Roy / Recteur en son académie Royale ». Dessous, respectivement à gauche et à droite : « Peint par Le Gros / Gravé par Charles Dupuis pour sa réception à l'Académie en 1730 ».
  • 1b. Gravé par J. Oubrier en 1765 pour le fonds Odieuvre. H. 14,5 ; L. 10,3. Dans un ovale à droite. Sur la tablette respectivement à gauche et à droite : « Le Gros Pinx. - Oubrier sculp ». Dans la base du socle : « NICOLAS COUSTOU / Sculpteur Ord. du Roy et Recteur de l'Académie / Royalle de Peinture et Sculpture, Né à Lyon le / 9 janvier 1658. Mort à Paris le 1er may 1733 ». En bas : « A Paris, chez Odieuvre, Md d'Estampes rüe des Mathurins, chez Mr. Joubert ».

Le portrait du sculpteur Nicolas Coustou (1658-1733) est décrit par Hulst comme suit : « Figure jusqu’aux genoux, tenant la main sur une tête colossale de bronze. C’est celle de la rivière de Saône que l’on voit de ce maître à Lyon, place de Louis le Grand. Le tableau, censé du sieur le Gros, disposé, composé, drapé, etc. de M. Rigaud comme dessus. »

La perfection des drapés, leur rondeur et la science de l'agencement plaident pour une facture totalement révisée par Rigaud. Le Gros signe ici l'un de ses meilleurs morceaux avec le portrait de Claude Guy Hallé, pensé en pendant pour sa réception à l'Académie Royale en 1725.

Localisation de l´œuvre :

Versailles, musée national du château, France

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan