DEJEAN Charles

Catégorie: Portraits
Année : 1725

 

*PC.1340

Âge du modèle : 45 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [à mi-corps]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1725 sans prix (ms. 624, f° 42 v°, rajout de Huslt : « M[onsieu]r de Jean ancien fermier général id [habillement répété]. »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 200 ; Perreau, 2013, cat. *PC.1340, p. 274.

Copies et travaux :

  • 1726 : La Penaye reçoit 100 livres pour « l’habillement du portrait de M[onsieu]r de Jean en grand » (ms. 625, f° 35).

Charles Dejean (1680-1747), dont on voit ici le second portrait commandé à l'occasion de son second mariage, en 1725 avec Marie Bouret de La Borde, veuve de Jacques Orceau, trésorier de France, officia comme grand maître des eaux et forêts de 1714 à 1721, puis devint fermier général jusqu’en 1726. Comme pour l’effigie de l’architecte Gabriel [*PC.1337] peinte la même année, il devait s’agir d’un portrait jusqu’aux genoux d’une valeur d’au moins 3 000 livres.

Voir une première effigie en 1710, faite en pendant de celle de sa première épouse, Madeleine Pélagie  Hindret [*PC.1086 et *P.1087], laquelle mourut des suites de ses troisièmes couches en juin 1718.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan