WALDEGRAVE James

Catégorie: Portraits
Année : 1734

 

*P.1394 

Âge du modèle : 50 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste ?]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Mentionné en 1734 sans prix (ms. 624, f° 44 v°, rajout de Hulst : « Milord Waldegrave, ambassadeur d’Angleterre. Commencé sur toile de 4 francs, il n’y a jamais eu que la tête d’achevée »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 211 ; Perreau, 2013, cat. *P.1394, p. 290.

James Waldegrave (1684-1741), second baron Waldegrave, comte en 1729, fut un diplomate élevé en France, ambassadeur d’Angleterre à Paris de 1730 à 1740, fils de Sir Henry Waldegrave, 1rst Lord of Chewton (1661-1689/90) et d’Henrietta Fitz-James (1670-1730), fille de Jacques II Waldegrave. Notre modèle épousa en 1714 Mary Webb (v.1695-22 janvier 1719), fille de Sir John Webb, 3rd Bart of Hatherop. On connaît son portrait au pastel par le suédois Gustaf Lundberg (1695-1786) conservé à la National Portrait Gallery de Londres (NPG 1875).

Le mimétisme par rapport aux œuvres de Rigaud est tel qu’on peut supposer que Lundberg réutilisa le masque fait par Rigaud au sein d’une posture originellement prévue par notre catalan, d’autant plus que les relations entre Lundberg et la pastelliste Rosalba Carriera à Paris, amie de Rigaud sont avérés. Notons que cette même année, l’ambassadeur commande à Rigaud une copie du portrait en buste du cardinal de Fleury, d’une valeur de 300 livres[1] puis deux autres en 1735, sans le prix[2].

 

 


[1] Roman, p. 211.

[2] Roman, p. 213.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan