BOURNONVILLE Marie Françoise de

Catégorie: Portraits
Année : 1692

 

*P.268

Âge du modèle : 37 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1692 pour 120 livres (ms. 624, f° 7 v° : « Mad[am]e la maréchalle de Noailles ») ; ancienne collection E. Millin à New York selon Roman.

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 29 : Perreau, 2013, cat. *P.268, p. 96.

Fille d’Ambroise-François, 3e duc de Bournonville (1619-1693) et de Lucrèce-Françoise de La Vieuville (v. 1632-1678), Marie-Françoise de Bournonville (1655-1748), s’unit le 13 août 1671 à Anne Jules de Noailles, devenant ainsi « maréchale ». Mais Noailles n’ayant été maréchal qu’en 1693, l’inscription du buste de son épouse semble avoir été faite a posteriori.

Selon nous, le portrait dit de la maréchale de Noailles conservé au Utah Museum of Fines Arts de Salt Lake City et donné comme effigie de la maréchale par Rigaud n’est, à notre sens, pas de la main de l’artiste. Le rendu des mains (aux phalanges très espacées) et celui très cassant des drapés sont étrangers au style du portraitiste (Huile sur toile, H. 96,5 ; L. 73,6 cm. Salt Lake City, the Utah Museum of Fine Arts. Inv. 1951.005.002. Ancienne collection de Mr & Mrs George Arents ; Parke-Bernet Galleries en 1943 ; vendu chez Sotheby’s New-York ; Don de Mrs Richard A. Hudnut au musée en 1951).

 

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan