LIGNY Marie de

Catégorie: Portraits
Année : 1690

 

*P.188

Âge du modèle : 34 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1690 pour 115 livres (ms. 624, f° 5 v° : « Mad[am]e la comtesse de furstemberg »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 21, 24, 88 ; Perreau, 2013, cat. *P.188, p. 84.

Copies et travaux :

  • 1690 : « Quatre [copies] de mad[am]e la Comtesse de furstemberg » pour 138 livres (ms. 624, f°6).
  • 1701 : « Une [copie] de mad[am]e La princesse de furstemberg » pour 75 livres (ms. 624, f°19).

Fille du maître des requêtes Jean, marquis de Ligny et d’Élisabeth Boyer (sœur de Louise, duchesse de Noailles, mère de l'archevêque de Paris), Marie de Ligny (1656-1711), épousa le 11 janvier 1677, Anton Egon zu Fürstenberg (1654-1716), prince de Fürstemberg-Heiligenberg. Cette union fut remarquée en son temps par Saint-Simon : « Je ne sais comment un Allemand de la naissance de son mari l'avait épousée. Il la planta là quelques années après, et s'en retourna en Allemagne, où il devint le premier ministre de l'électeur de Saxe, et gouverneur en plein de l'électorat quand ce prince fut en Pologne. »

De nombreuses gravures allemandes, dont celle de Berningeroth, montrent le comte de Fürstemberg dans une attitude pastichant le portrait de Maximilien Titon [P.133].

Rigaud peindra également l’oncle du prince, le cardinal de Fürstenberg [*P.347].

 

 

 

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan