ANONYME

Catégorie: Portraits
Année : 1732

 

P.sup.5

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue

Historique : 

Peint dans les années 1720-1730 par analogie de la vêture.

Bibliographie :

Inédite.

Œuvres en rapport :

  • 1. Huile sur toile, H. 82,5 ; L. 65,5. Vente Paris, espace Tajan, 17 octobre 2016, lot. 101 (invendu) ; vente Versailles, Chevaux-Légers enchères, 11 décembre 2016, lot. 68.

Cet évêque, vu en buste tourné de trois quarts vers la droite et la tête à l'opposé, emprunte une posture récurrente de Rigaud pour la représentation de ses modèles ecclésiastiques. Au delà de cette attitude, le traitement du visage, le port de tête et différents détails dans la position des plis du rocher, incitent à cette conclusion, renvoyant au portrait de l'évêque de Valence, Alexandre Milon de Mesme ou à celui de l'évêque de Montauban, Nettancourt de Vaubecourt. Pourtant, la sécheresse de la manière oriente indubitablement vers un élève ou un suiveur, qui copia un original perdu. Un datation probable autour des années 1730 s'impose par le style de la perruque.

Le modèle, à notre sens âgé d'une quarantaine d'années, pourrait faire penser à ce qu'aurait pu être l'effigie perdue de l'évêque de d'Allais, Hénin Liétard, peints quelques années plus tôt. Mais, là encore, en l'absence d'une iconographie comparative de ce dernier, on se gardera de conclure.

 

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan