GIRARDOT DE CHANCOURT Jean

Catégorie: Portraits
Année : 1709

 

*PC.1040

Huile sur toile
Dimensions inconnues [à mi-corps]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1709 pour 500 livres (ms. 624, f° 29 : « M[onsieu]r Girardo de Champcourt »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 145, 148, 170, 172, 173 ; James-Sarazin, 2003/4, cat. I, n°894 ; Perreau, 2013, cat. PC.1040, p. 215 ; James-Sarazin, 2016, II, cat. *P.1092, p. 364.

Copies et travaux : 

  • 1709 : Leprieur reçoit 45 livres pour avoir « habillé l’original de M[onsieu] Girardot en grand » puis 24 livres pour « Un buste de M[onsieu]r Girardot » (ms. 625, f° 25).
  • 1713 : « Deux [copies] de M[onsieu]r Girardo de Champcourt » pour 400 livres (ms. 624 f°35 v°).
  • 1713 : Bailleul reçoit 12 livres pour « un habillement de M[onsieu]r Girardau » et 4 livres pour avoir « ébauché la teste dud. Un jour » (ms. 625, f°30)
  • 1714 : « Une [copie] de M[onsieu]r Girardo p[ou]r. son fils » pour 200 livres (ms. 624 f°36).
  • 1714 : Bailleul reçoit 12 livres pour « un habillement de M[onsieu]r Girardau » et 4 livres pour avoir « Ebauché la teste dud. un jour » (ms. 625, f°30 v°).

Nouveau portrait de Jean Girardot de Chancourt (mort vers 1719), marchand de bois pour l’approvisionnement de Paris, après une possible première effigie peinte en 1703. Le présent portrait, comme l'indiquent son prix d'origine ainsi que les différents travaux exécutés par Bailleul pour la plupart, devait être de grandes dimensions. En 1714, le commanditaire de la copie à 200 livres pourrait être Paul Jacques Girardot car son frère, André Girardot, était encore mineur (voir l'émancipation d'André Girardot, Paris, archives nationales, Y4344, 1er février 1721).

 

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan