BRETAGNE D'AVAUGOUR Armand François de

Catégorie: Portraits
Année : 1712

 

*PC.1159

Âge du modèle : 29 ans

Huile sur toile
H. 81 ; L. 65 cm.
Localisation actuelle inconnue.

Hisorique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1712 pour 150 livres (ms. 624, f° 33 v° : « M[onsieu]r le comte de Vertus [rajout :] hab[illement] rép[été]. »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 163, 166 ; Perreau, 2013, cat. *PC.1159, p. 232.

Copies et travaux :

  • 1712 : Bailleul reçoit 4 livres pour avoir « ébauché l’habillement du comte de Vertus un jour » (ms. 625, f° 30).
  • 1719 : « une [copie] de M[onsieu]r le Comte des Vertus » [sans prix] (ms. 624, f° 39 v°).

Œuvres en rapport :

  • 1. Huile sur toile, H. 81 ; L. 65, copiée d’après Rigaud par Raymond Desvarreux en 1910. Inscription au dos de la toile. Oise, collection privée.

Fils de Claude II d’Avaugour (1629-1699), baron d’Avauglou, comte de Vertus et de Goello et d’Anne La Lièvre, Armand-François de Bretagne, baron d’Avaugour, comte de Vertus (1682-1734) fut maréchal de camp ainsi que l'évoque l’écharpe blanche du commandement militaire dont sa taille est ceinte.

On ne connaît ce portrait que grâce à une copie du XXe siècle, conservée au château de Beaurepaire, et que nous avons pu examiner et photographier pour la première fois. En buste, en armure, tourné vers la droite, la posture est tout à fait classique du peintre à l'instar de celle utilisée dans l'effigie du baron de Schulenbourg dès 1690.

Le comte se trouva également lié à partir de 1704 aux Courtenay par le mariage de sa sœur avec Charles-Roger de Courtenay.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan