ALBERT DE LUYNES Marie Louis Charles d'

Catégorie: Portraits
Année : 1722

 

P.1307

Âge du modèle : 5 ans

Huile sur toile
H. 81 ; L. 65 cm
Château de Dampierre, petit salon.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1722 pour 1 000 livres (ms. 624, f° 41 : « M[onsieu]r le duc de Monfort ») ; coll. de Luynes ; anciennement à l'hôtel de Luynes à Paris.

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 193 [f] ; Perreau, 2004, p. 242 ; Widauer, 2004, F.983, p. 197 [=Louis XV] ; James-Sarazin, 2007/1, p. 70, note 54 [loc. inc.], James-Sarazin, 2011/1, n° 465, p. 58 [Pn] ; Perreau, 2013, cat. P.1307, p. 266.

Œuvres en rapport :

  • 1. Pierre noire sur papier brun d’après Rigaud, H. 31,1 ; L. 24,6. Vienne, graphische Sammlung Albertina. Inv. 11927 (coll. A. von Sachsen-Teschen [=Louis XV]).

Fils de Charles-Philippe d’Albert (1695-1758) et de Louise-Léontine de Bourbon-Neuchâtel (1696-1721), Marie-Charles-Louis d’Albert (1717-1771), était duc titulaire de Montfort, puis de Chevreuse, comte de Montfort, puis duc de Luynes et Pair de France. Prince de Neuchâtel, marquis de Saissac et de Dangeau, comte de Tours et de Dunois, colonel général des Dragons (1754), il sera le futur gouverneur de Paris, ce que confirme un cartouche visible au bas de la bordure du tableau. Il épousa Henriette Nicole Pignatelli (née en 1719), fille de Procope Charles Nicolas Augustin Pignatelli (v.1696-1743) et d’Henriette Julie de Durfort (1696-1779).

Représenté à mi-corps, le buste armé, le jeune modèle retient d'une main son ample manteau de velours bleu lapis éclatant, dans une attitude déjà vue dans le portrait de Louis XV peint par Rigaud en 1721. Le tableau est mentionné dès 1787 par Luc Vincent Thiéry dans son Guide des amateurs et des étrangers voyageurs à Paris (ed. 1788, t. II, p. 527) : « On voit dans la salle du dais en face de la cheminée, le Portrait de Madame la Duchesse de Nemours, par Hyacinthe Rigaud ; le Duc de Chevreuse, enfant, peint par le même ».

Roman voyait par erreur dans ce numéro, le portrait du père de notre modèle.

Localisation de l´œuvre :

Château de Dampierre, France

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan