AIGREFEUILLE Fulcrand-Jean-Joseph-Hyacinthe d’

Catégorie: Portraits
Année : 1723

 

P.1318

Âge du modèle : 23 ans

Huile sur toile
H. 81 ; L 65 cm
Montpellier, château de La Mogère.

Historique :

Bibliographie : Paiement inscrit aux livres de comptes en 1723 pour 500 livres (ms. 624, f° 41 v° : « M[onsieu]r le Président d’Aigrefeuille ») ; coll. vicomte de Saporta.

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 196 ; Jourdan, 1987, n° 125, p. 17, 36 ; Perreau, 2013, cat. P.1318, p. 268.

Œuvres en rapport :

  • 1. Gravé par Dequevauvillier en 1811. Perpignan, musée Hyacinthe Rigaud, fonds Puig. Sous le trait carré, de part et d'autre d'une composition aux armes : « FULCRAN JEAN JOSEPH HYACINTHE D’AIGREFEUILLE / S[ei]g[neu]r de Caunelles, la Fosse, &e Chev[avlier], Con[seill]er du Roy en ses conseils, Premier / Président de la cour des comptes, Aydes et Finances de Montpellier, Honnoraire / de la Société Royale des Sciences de la même ville et de l’Académie des Sciences / Arts et belles lettres de Lyon. Né le 26 février 1700. Mort le 3 Août 1771 / Dédié à M[onsieu]r CHARLES MICHEL JEAN LOUIS TOUSSAINT D’AIGREFEUILLE, son fils, Ancien Procureur général en la Cour des Comptes, Aydes et finances de Montpellier, / ancien chevalier de Malte, &c.»

Fulcrand-Jean-Joseph-Hyacinthe d’Aigrefeuille (Montpellier, 1700 – Montpellier, 1771), chevalier, Seigneur de Caunelle, La Fosse et d’Aigrefeuille, procureur général et conseiller à la Cour des comptes, Aydes et finances de Montpellier (1719) devint justement premier président en cette année 1723. Il épousera, le 6 juin 1747 à Marseille, Pauline d’Arcussia. On retrouve le fils du modèle comme commanditaire de la gravure de Dequauvillier : Charles Jean Louis Toussaint (Montpellier, 3 novembre 1747 – 1818), Procureur général de la cour des aides de Montpellier et gastronome distingué à qui Grimod de La Reynière dédia son fameux « Almanach des Gourmands ». Sous l'Empire et la Restauration, d'Aigrefeuille, « petit, gros rond », de la Villevieille, « long, sec, maigre », et Cambacérès, formaient un trio d'inséparables gourmets, des plus divertissants.

Voir le portrait de son père en 1689. Le cuivre de Dequevauviller est conservé au château de Flaugergues (Inv. MH PM34001809)

Localisation de l´œuvre :

Château de la Mogère, France

Website: www.lamogere.fr/

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan