CHAUVELIN Marguerite Catherine

Catégorie: Portraits
Année : 1728

 

*P.1354

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1728 pour 600 livres (ms. 624, f° 43 : « M[adam]e de Castagnier sa femme [rajout :] fille de M[onsieu]r Chauvelin cons[eille]r d’état »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 203 ; Perreau, 2013, cat. *P.1354, p. 279.

Fille du conseiller d’État Bernard Chauvelin de Beauséjour (1673-1755) et sœur de Jacques-Bernard Chauvelin de Beauséjour (1701-1767), intendant des finances, Marguerite-Catherine Chauvelin, épousa le le 15 mai 1728, François II Castanier d’Auriac [P.1353] qui venait de se faire peindre par Rigaud la même année. Le couple eut une fille unique, Catherine-Françoise Castanier de Couffoulens (1729-1814), cette dernière, mariée une première fois à Jean-Joseph de Palarin, marquis de Loubère, puis, en 1757, à Louis-René-Marie Du Poulpry, marquis du Poulpry, lieutenant général, alors veuf de Marie de La Haie.

Le père du marquis de Poulpry, Gabriel-François-Joseph de Poulpry avait été d'ailleurs un client de Rigaud en 1697 [*P.500]. Catherine héritera de la fortune familiale avant de quitter la France sous la Révolution. À son retour, elle retrouva ses biens mais légua ce qui lui restait (argent, tableaux de famille et estampes) aux Bourlat de Carcassonne, ses plus proches parents.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan