ANONYME

Catégorie: Portraits
Année : 1701

 

P.712

Huile sur toile
H. 80 ; L. 65.
Besançon, musée d’art et d’archéologie. Inv. D.816.1.50

Historique :

Peint vers 1700-1701 ; Fonds primitif du musée (saisie révolutionnaire) ; attribué au musée à Alexandre-François Desportes (1661-1743).

Bibliographie :

Perreau, « Rigaud, peintre des femmes : le portrait présumé de Marie-Anne Le Maignen de Villercy », [en ligne], 25 janvier 2012, www.hyacinthe-rigaud.over-blog.com ; Perreau, 2013, cat. P.712, p. 164.

Par le style de la coiffure, composé d'un chignon haut, d'un ruban et de cruches sur le front, mais aussi par son port de tête, ce beau portrait de femme au manteau rouge, constitue un prototype féminin récurrent chez Rigaud dans les années 1700-1705. En buste, pris de face, le modèle est enserré dans un large drapé volant, couvrant en partie ses épaules. Le fond du tableau, est ici composé à droite d'un léger paysage et, à gauche, d'un fût de colonne annelé ou « à bagues », permettant de dater assez tôt dans le temps la création de ce portrait. Plus tard, Rigaud va davantage employer la colonne à fût cannelé.

Localisation de l´œuvre :

Besançon, musée des Beaux-arts, France

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan