CRUSSOL Louis I de

Catégorie: Portraits
Année : 1683

 

*P.53

Âge du modèle : 38 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [à mi-corps]
Localisation actuelle inconnue

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1683 pour 66 livres (ms. 624, f° 2 : « Mons[ieu]r le marquis de florensac »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 6 [f] ; Perreau, 2013, cat. *P.53, p. 68.

Contrairement à la proposition de Roman, nous pensons qu’il ne faut pas voir ici Jean-Charles de Crussol (1675-1739) seigneur et marquis d’Apchier, comte de Crussol, marquis de Florensac, prince de Soyon, duc d’Uzès (1693) car le modèle n’aurait eu que huit ans lors de son passage dans l’atelier de Rigaud ; le peintre n’ayant peint que très rarement des enfants. Il était le fils d’Emmanuel II de Crussol (1642-1692), comte de Crussol, puis 5e duc d’Uzès (1674) et de son épouse Marguerite d’Apchier, comtesse d’Apchier (v. 1617-1708).

Si Jean-Charles avait un frère, Louis II de Crussol (1673-1693), également marquis de Florensac, comte de Crussol puis 6e duc d’Uzès (1692), pair de France mort âgé d’à peine 20 ans à la bataille de Neerwinden, nous pencherons plus volontiers pour Louis I de Crussol (1645-1716), marquis de Florensac, frère d’Emmanuel II. Louis I aurait donc eu 38 ans ce qui rend sa candidature plus vraisemblable en ces premières années parisiennes du peintre. Il épousera le 20 janvier 1688, Marie-Louise-Thérèse de Saint-Nectaire (1671-1705), baronne de Privas, vicomtesse de Senneterre de Lestrange, puis comtesse de Florensac.

Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan