LALIVE DE BELLEGARDE D'EPINAY Louis Denis de

Catégorie: Portraits
Année : 1735

 

*P.1403

Âge du modèle : 55 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1735 pour 600 livres (ms. 624, f° 45 : « M[onsieu]r de la Live de Bellegarde fermier général »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 212 ; Perreau, 2013, cat. *P.1403, p. 292.

Œuvres en rapport :

  • 1. Gravé par Ange-Louis Lalive de Jully.

Fermier général depuis 1715, Louis-Denis La Live de Bellegarde d’Epinay (1680-1751), était le fils de Christophe Lalive (1637-1705), peint en 1700 par Rigaud [*PC.680], et d’Anne-Leonarde Les Villiers de La Nonain. Conseiller-secrétaire du Roy, Maison et Couronne de France et de ses finances, seigneur de Bellegarde et d’Epinay (1741), Deuil, La Chevrette, Brunoy, Jully, La Briche, Daude, Saint-Piton, Preux, La Live était directeur des Fermes de Flandre depuis 1708.

Frère du receveur général Jean-François Christophe [*P.1369], notre modèle « avait acquis, pareillement à ses confrères, de très belles relations et de très grands biens, et comme il avait la main large, qu'il aimait les livres et les tableaux, qu'il était éminemment hospitalier, il dépensa sans compter, accueillit avec joie tout ce qui maniait un pinceau, un ciseau ou une plume, et se composa, en moins de rien, une clientèle de gens d'esprit que sa table et sa bourse contribuaient à lui attacher plus sûrement encore que l'aménité de ses manières[1]. »


[1] H. Thirion, La vie privée des financiers au XVIIIe siècle, Paris, 1895.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan