OLLIVIER David d'

Catégorie: Portraits
Année : 1698

 

*P.556

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1698 pour 140 livres (ms. 624, f° 14 v° : « Mons[ieu]r D’olivier, de Lion »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 64, 74, 75, 88, 90 ; Perreau, 2013, cat. *P.556, p. 138.

Copies et travaux :

  • 1699 : « Une [copie] de m[onsieu]r d’olivier » pour 70 livres (ms. 624, f°16 v°), sans doute celle qui est faite par Leprieur la même année et pour laquelle il reçoit 16 livres (« pour une Copie de Monsieur ollivier » : ms. 625, f°6).
  • 1701 : « Une [copie] de m[onsieu]r D’olivier » pour 75 livres (ms.624, f°19), sans doute la « tête de M[onsieu]r D’Olivier [sur toile de] 10 l[ivres] t[ournois] » exécutée par Leprieur la même année (ms. 625, f°10 v°).

Roman revoyait ici un second portrait du David I d’Ollivier qu’il avait identifié une première fois en 1691 [*P.247]. La mention « de Lyon » pourrait cependant également correspondre à David d’Olivier de Sénozan (1642-1722), bourgeois de la ville, banquier, échevin en 1697 et anobli vers cette date.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan