JOUSSEAUME Esprit de

Catégorie: Portraits
Année : 1683

 

*P.42

Âge du modèle : 45 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [tête]
Localisation actuelle inconnue

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1683 pour 11 livres (ms. 624, f° 1 v° : « Mons[ieu]r Jusaume [rajout : Jusseaume] »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 5 [f] ; Beauchet-Filleau, 1890, II, p. 268 ; Perreau, 2013, cat. *P.42, p. 67 [« Esprit de Jussaume »] ; James-Sarazin, 2016, II, cat. *P.47, p. 30 [« Monsieur Jusaume »].

Roman proposait François Jussaulme, conseiller du roi et receveur général des finances à Tours en 1698 mais cette hypothèse ne nous convainc pas. La tête faite par Rigaud en 1683 correspond sans doute plus probablement à Esprit de Jousseaume (1638-1706), marquis de la Bretêche, vicomte de Tiffauges (1703), seigneur du Couboureau, qui franchira toutes les étapes d’une brillante carrière militaire entre sa nomination comme mousquetaire (1657) et l’obtention de la croix de chevalier de l’ordre de Saint-Louis le 1er février 1694 (D’Hozier, 1816, I, p. 90-91).

En cette année 1683, il venait d’être nommé brigadier après avoir été fait, trois ans auparavant, Gouverneur d’Hombourg et lieutenant général de la Lorraine allemande. Jousseaume épousera, le 20 février 1690, Marie d'Abaucourt de Courcelles, et mourut sans postérité dans son maroir de Torfou, près des Sables-d'Olonne où il commandait ainsi que sur les côtes de Poitou et d’Aunis.

Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan