ANONYME

Catégorie: Portraits
Année : 1697

 

*P.527

Huile sur toile
Dimensions inconnues [à mi-corps]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Posture élaborée vers 1690-1697.

Bibliographie :

Brême, 1992, p. 122-124, n° 92 ; Brême, 2000, n° 31, p. 64-65 ; Perreau, 2004, p. 201-202 ; Marcheteau de Quincey, 2006, note 85, p. 28 ; Perreau, 2013, cat. *P.527, p. 133.

Œuvres en rapport :

  • 1. Pierre noire, rehauts de craie blanche sur papier bleu, mis au carreau d’après Rigaud, v. 1697, H. 36,4 ; L. 27,9 cm. Collection particulière (vente Monaco, Christie’s, 20 juin 1994, lot 83, p. 148).
  • 2. Pierre noire d’après Rigaud, v. 1704, H. 19,9 ; L. 15 cm. Loc. inc. (vente Monaco, Sotheby’s, 2 décembre 1988, lot 332 [d’un carnet de 74 dessins ad vivum]).
  • 3. Huile sur toile, suiveur de Rigaud, H. 125 ; L. 98 cm [=Jacques-Léonor Rouxel (1655-1725), Comte de Médavy]. Ancienne collection Comte d’Oilliamson (vente Paris, Artcurial, 13 décembre 2005, lot 53).

Il n’est pas aisé de savoir si le dessin vendu à Monaco en 1994 possède un équivalent peint. Il servit peut-être tout simplement de patron à toutes les attitudes qui ont suivi, dont celle du Grand Dauphin. Cependant, au gré des modèles et des envies, Rigaud insuffla à ses tableaux, des variantes dans les fonds ou le style des casques (voir Marcheteau de Quincey pour un point sur l’attitude). Le rebord de pierre et les gants qui figurent sur le dessin furent probablement ajoutés à la composition initiale en vue d’une éventuelle gravure (jamais réalisée à notre connaissance), ce que semblerait appuyer la mise au carreau de la feuille. Les gants se retrouvent presque à l’identique dans la gravure en buste que fit Pierre Drevet du portrait de Louis de France, duc de Bourgogne que Rigaud peint en 1703.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan