BERNY Monsieur de

Catégorie: Portraits
Année : 1685

 

*P.440

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1695 pour 120 livres, mais dans la copie des livres de comptes, conservée à la bibliothèque des Beaux-arts (« M[onsieur] de Berny »).

Bibliographie :

Hulst/2, p. 162 ; Roman, 1919, p. 47 [f], 49 ; Perreau, 2013, cat. *P.440, p. 118 [sans proposition] ; James-Sarazin, II, cat. *P.466, p. 155 [plusieurs propositions].

Copies et travaux :

  • 1695 : Dupré reçoit 14 livres pour « une copie de M[onsieu]r De Berny » (ms. 625, f° 2 v°).

Selon Roman il s’agirait d’Étienne-François de Berny, Seigneur de Semonville, chevalier de l’ordre militaire de Saint-Louis, pourtant né à Paris le 18 janvier 1700.

James-Sarazin maintient le modèle dans un anonymat provisoire tout en évoquant plusieurs possibilités dont celle des deux frères Claude et Étienne de Berny (1643-1733). Le premier épousa en 1667 Marie Coustard ce qui le liait à un autre modèle de Rigaud, Guillaume Julien Le Doubre, peint en 1691 et lui aussi parent des Coustard. Claude de Berny était bourgeois de Paris et marchand drapier. Étienne de Berny, consul et garde du corps avait acquit justement sa charge de secrétaire du roi en 1695 ce qui en ferait un client idéal de Rigaud en cette même année. Le Droubre avait été l'un de ses témoins de moralité avec Jean Joseph de Monthulé, autre modèle de Rigaud en 1704.

Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan