BÉGON DE MONTFERMEIL Michel

Catégorie: Portraits
Année : 1695

 

P.416

Âge du modèle : 40 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [sans doute H. 81 ; L. 65 cm].
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1695 pour 336 livres, prix incluant le portrait de son frère (ms. 624, f° 11 v° « [rajout de Hulst :] Mons[ieu]r Bégon, premier commis de la marine »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 44, 48, 49 ; Bezard, 1932, p. 4, 203-204 ; Perreau, 2013, cat. P.416, p. 114 (assimilation de la version Loppin de Gemeaux à l'original) ; James Sarazin, 2016, II, cat. P. 446, p. 151

Œuvres en rapport : 

  • 1. Huile sur toile d'après Rigaud (Gaspard Rigaud ?). H. 81 ; L. 65 cm. Collection particulière. Collection Loppin de Gemeaux ; coll. Bancroft Perch ; vente Londres, Christie’s, 5 juillet 1985, lot 57 ; vente Londres, Christie’s, 26 septembre 1988, lot 52.
  • 2. Huile sur toile. H. 81,2 ; L. 65,3 cm. Collection privée.

Commissaire général des fermes vives de France (1680), actionnaire de la manufacture des glaces de Saint-Gobain (1695), Michel Bégon de Montfermeil (1655-1728) est figuré en buste, de face. Notre modèle était le frère de François Bégon, peint la même année, et de Michel V Bégon. Le prix comprend les portraits en buste de Michel et François.

Une copie anciennement ovale et mise au rectangle est conservée à la manufacture de Saint Gobain mais nous ne le connaissons que pas une photographie. Notons que Bézard attribue la présente effigie à Largillière et y voit le portrait de François Bégon peint pas Rigaud cette même année. Elle en situe d’ailleurs la confection en 1712 d’après une lettre du 21 janvier, date à laquelle il est question de 250 livres dues à Largillierre pour un portrait de son épouse (repr. p. 249), Catherine Bégon (1666-1754), née Guymont. Bien que les livres de comptes ne mentionnent pas ce portrait à la date de 1712, elle juge alors la présente mention des livres de comptes comme correspondant aux traits de François Bégon qu’illustre un portrait de faible qualité (repr. p. 201, collections du baron de Gemeaux).

 

mise à jour (en cours) : 3 mars 2018

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan