GRIMALDI Alexandre

Catégorie: Portraits
Année : 1695

 

*P.394

Âge du modèle : 36 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1695 pour 142 livres (ms. 624, f° 11 : « Mons[ieu]r. le marquis grimaldy [rajout : Grimaldi, noble génois] »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 43 ; Sanguineti, 2001, p. 41 ; James-Sarazin, 2003/3, p. 206 ; Sanguineti, 2011, p. 31 ; Perreau, 2013, cat. *P.394, p. 112-113.

 

Compte tenu de la date de la confection du portrait il ne peut s’agir du personnage identifié par Roman comme étant d’Honoré IV (1701-1743) marquis de Corbons, baron puis marquis de Cagnes, lieutenant aux Gardes Françaises. Avec vraisemblance, Sanguineti a proposé Alexandre, marquis Grimaldi (1659-1732), noble génois établi à Londres dès 1699, où il fit souche, commandant des troupes génoises et espagnoles lors de la guerre de succession d’Espagne. Il se basait sur une mention du tableau dans la Description des beautés de Gènes et de ses environs (Gênes, 1768, p. 36), d’un « portrait d’Alexandre Grimaldi du Rigaut ». Alexandre Grimaldi, baptisé à Saint Luc de Gênes le 1er juin 1659 fut le 6e marquis de Grimaldi, commandant des troupes espagnoles à Gênes, il défendit la ville contre les bombardements de la cité par Louis XIV en 1685. Voir un second portrait l’année suivante [PC.479].

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan