CONSTANTINI Jean-Baptiste

Catégorie: Portraits
Année : 1694

*P.378

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1694 pour 100 livres (ms. 624, f° 10 : « Monsr Octavio comédien »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 39 ; Perreau, 2013, cat. *P.378, p. 110.

Fils de Constantino Constantini, acteur de la Comédie Italienne connu sous le nom de Gradelin, et frère d’Angelo Constantini, connu au même théâtre sous le nom de Mezzetin, Jean-Baptiste Constantini (1662-1720) fit partie comme son père et son frère de la troupe italienne, dans laquelle il débuta en 1688 sous le nom d’Octavio. L’année de son portrait par Rigaud, il obtient le rôle de second amoureux à celui de premier dans la comédie La Folie d’Octavio (Parfaict, Histoire de l’ancien théâtre Italien, Paris, 1743, p. 115-116). Congédié avec ses camarades en 1697, il ne revint à Paris qu’en 1708, et fut quelque temps inspecteur des barrières de la capitale. En 1712, à la foire Saint-Germain, il recueillit les débris de la troupe d’Alard l’aîné, mort à la fin de l’année précédente, et ouvrit un spectacle qui ne dut pas obtenir grand succès, car à la foire Saint-Laurent suivante on le trouve engagé comme acteur au jeu de Saint-Edme. En 1713 pourtant, il renouvelle sa tentative, et son théâtre reparaît à la foire Saint-Germain et continue jusqu’à la foire Saint-Laurent de 1716. A cette époque, les comédiens italiens revinrent en France et Octavio fut chargé par eux de fonctions administratives dont il s’acquitta mal, paraît-il, car ils furent obligés de le renvoyer. Il quitta alors Paris et se rendit à la Rochelle, où il meurt le 16 mai 1720.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan