DANEMARK Frédérick IV de

Catégorie: Portraits
Année : 1693

 

P.314

Âge du modèle : 22 ans

Huile sur toile
H. 138,5 ; L. 105,5
Copenhague, Kunstmuseum. Inv. KMS 3632.

Sign. v° : « G. v. L N° 1 peint par Hyacinthe Rigaud 1693. Le mois de Février ».

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1693 pour 367 livres et 10 sols (ms. 624, f° 8 v° : « Mons[ieu]r le prince Royal de dannemarck ») ; ancienne collection du comte de Lerche ; acquis par le musée en 1923 en provenance du château de Lerchenborg ; déposé en 1966 au château de Frederiksborg ; retourné au Statens Museum for Kunst de Sølvgade en 1969.

Bibliographie :

Rigaud, 1716, p. 116 ; Roman, 1919, p. 33, 36, 97 ; cat. exp., 1998, p. 4 ; Goldschmidt, 1914-50, II, p. 215 ; Krohn, 1922, II, p. 210 ; Madsen, 1926, p. 128 ; Nørregård-Nielsen, 1983, p. 107 ; Perreau, 2013, cat. P.314, p. 102.

Œuvres en rapport :

  • 1. Huile sur toile d’après Rigaud. H. 133 ; L. 106. Frederiksborg, Nationalhistoriske Museum. Inv. A 2894. Inscription au dos : Köning von Denemarch und Norwegen / Anna Sophie / Nr. 135.
  • 2. Copie mentionnée au château de Rosenborg. Signée et datée de 1693.
  • 3. Esquisse correspondante au tableau. Huile sur toile d’après Rigaud. H. 41 ; L. 31,5. Frederiksborg, Nationalhistoriske Museum. Inv. A 39 (n°1462). Inscription au dos : Prins Royal de Danmarck Norveque Rigaud 1693 / N°4.   
  • 4. Huile sur toile d’après Rigaud. H. 39 ; L. 29,2. Vente Christie’s Londres, 5 septembre 2007, lot. 995. Comme portrait du prince Eugène de Savoie (1663-1736).

Copies et travaux :

  • 1693 : « Deux Coppies du prince de dannemarck » pour 300 livres (ms. 624, f°9).
  • 1702 : « Une tête du Roy de d’anemark » par Adrien Leprieur pour 10 livres (ms. 625, f°14 v°).

« Le prince royal, à présent roi de Danemarck, voulut se faire peintre par lui avant de partir de Paris en 1693. Le portrait est en grand » nous avoue l’artiste dans sa biographie de 1716. Prince puis roi de Danemark et de Norvège, Frédérick IV (1671-1730) effectuait alors son Grand Tour en Europe. L’inscription au dos de l’exemplaire de Copenhague aurait été transposée après le rentoilage du tableau. « G. v. L » ferait référence au comte (Graf) von Lerche ou à Georg v. Lerche (1735-1804) qui hérita probablement du portrait après Vincent Lerche (1666-1742). La petite copie passée sur le marché de l’art en 2007, pourrait faire penser à ces petites répétitions destinées à une résidence de campagne.

Voir un premier portrait en 1691 [*P.242].

Localisation de l´œuvre :

Copenhague, kunstmuseum, Denmark

Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan