PEPIN Mademoiselle

Catégorie: Portraits
Année : 1692

 

*P.295

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1692 pour 128 livres 10s (ms. 624, f° 8 : « Mad[ademois]elle de pépin »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 31 [f] ; Perreau, 2013, cat. *P.295, p. 99.

La proposition de Roman ne peut être soutenue car Angélique Pépin (1664-1734) était, depuis 1678, l’épouse de Guillaume de Marbeuf (m. 1712), président à mortier au Parlement de Bretagne, et portait donc le nom de son époux. Il pourrait cependant s’agir de sœur Marie Marguerite de Sainte Lucie de Pépin (1653-1720), ancienne religieuse de Port-Royal, chanoinesse forcée du monastère de Picpus au faubourg Saint Antoine (Pierre Guilbert, Mémoires historiques et chronologiques sur l’abbaye de Port-Royal-des-Champs, Utrecht, 1756, vol. 7, p. 392-393).

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan