HOZIER Charles René d'

Catégorie: Portraits
Année : 1691

 

P.255

Âge du modèle : 51 ans

Huile sur toile
H. 42 ; L. 34.
Collection particulière

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1691 pour 300 livres (ms. 624, f° 7 : « Mons[ieu]r Dozier [rajout : d’Hozier], portrait en petit ») ; vente Monaco, Sotheby’s, 25 juin 1984, lot 3358 [=Robert Le Vrac de Tournières]).

Bibliographie :

Hulst/2, p. 153 ; Hulst/3, p. 170 ; Roman, 1919, p. 27 ; Gallenkamp, 1956, p.  313, 317 ; Weigert, IV, 1961, n° 122, p. 33 : Perreau, 2013, cat. P.255, p. 93.

Œuvres en rapport :

  • 1. Gravé par Gérard Édelinck avec la lettre suivante : « M[essi]re Charles d’Hozier, Coner. Du Roi, Généalogiste de sa Maison, Juge gñal des Armes, et des Blazons de France et Ch[a]ntr[e] de la Religion, et des Ordres Militaires de St Maurice, et de S[ain]t Lazare de Savoie, agé de 50 ans, et fils du célèbre M[essi]re Pierre d’Hozier / Hiacinthus Rigaud pinxit ; G. Édelinck sculpsit C.P.R. 1691. » Notons que Hulst précise que la figure est jusqu’aux genoux mais il fait correspondre l’estampe au premier portrait de d’Hozier, peint en 1686.

Voir deux autres portraits de Charles-René d’Hozier (1640-1732) en 1686 [*P.101] et en 1691 [*P.243]. Bien que payé la somme importante de 300 livres pour un format réduit, le tableau appartient à cette veine miniaturiste dans laquelle Rigaud souhaita peindre parfois.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan