BÉTHUNE Maximilien Pierre François de

Catégorie: Portraits
Année : 1690

 

*P.205

Âge du modèle : 26 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1690 pour 115 livres (ms. 624, f° 5 v° : « Mons[ieu]r le prince denrichemont [rajout : Henrichemont] »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 23 ; Perreau, 2013, cat. *P.205, p. 87.

Roman proposait Maximilien-Henri de Béthune (19 juillet 1669 – 2 février 1719), chevalier de Sully, puis duc de Sully (1712), Pair de France, prince souverain d’Henrichemont et de Boisbelle, comte de Gien, vicomte de Meaux, chevalier de Malte, de l’ordre de Saint-Michel et du Saint-Esprit (1724) mais il semble qu'il faille plutôt opter pour son frère, Maximilien-Pierre-François-Nicolas de Béthune (1664-1712), dit « Maximilien V », prince d’Henrichemont, puis duc de Sully (1694) et Pair de France, prince Souverain d’Henrichemont et de Boisbelle, Seigneur de Verneuil et de Villiers-Saint-Paul. En effet, le frère aîné venait d'épouser, le 10 avril 1689, Madeleine-Armande du Cambout de Coislin (1663 – 30 janvier 1721), fille d’Armand de Cambout (1635-1702), Duc de Coislin et de Marie de Malgoët de Kaergrech. La proximité de cette union semble peser pour un portrait commémoratif d'autant que sa femme passera à son tour devant Rigaud en 1692.

Les deux frères étaient issus du mariage (en 1658) de Maximilien-Pierre-François de Béthune (1640-1694), marquis de Rosny, puis duc de Sully (1661), Pair de France, prince Souverain d’Henrichemont et de Boisbelle, baron de La Chapelle-d’Angillon et de Bontin et de Marie-Antoinette Servien de Sablé (1644-1702), fille d’Abel Servien, marquis de Sablé et d’Augustine Le Roux. Cependant, si l’on en croit le Père Anselme et le Dictionnaire de la Noblesse de France, Maximilen-Henri fut surnommé « le Chevalier de Sully » jusqu’à la mort de son frère.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan