SAVOIE Louise-Philiberte de

Catégorie: Portraits
Année : 1690

 

*P.192

Âge du modèle : 23 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1690 pour 115 livres (ms. 624, f° 5 v° : « Mad[emoise]lle la princesse de Carignan »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 22 ; Perreau, 2013, cat. *P.192, p. 85.

Louise-Philiberte de Savoie-Soissons (1667-1726), dite « Mademoiselle de Carignan » était l’un des huit enfants que le prince Eugenio Maurizio di Savoia-Carignano (1635-1673), comte de Soissons et de Dreux avait eu d’Olimpia Mancini (1640-1708), comtesse de Soissons. Son frère, Philippe de Savoie-Soissons, fut également peint en cette même année.

Le portrait de la princesse est peut être celui qui fut décrit le 4 décembre 1741 lors de de la confection de l’inventaire après décès du cardinal de Polignac : « La comtesse de Soissons de Rigaud, deux pieds deux pouces de haut sur un pied deux pouces de large [H. 65 ; L. 35] » prisé trois livres (Rambaud, 1964, p. 606).

Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan