ESTAING DU TERRAIL Gaspard d'

Catégorie: Portraits
Année : 1689

 

*P.159

Âge du modèle : 39 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1689 pour 112 livres et 10 sols  (ms. 624, f° 4 v° : « Mons[ieu]r le marquis du Terail »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 18 ; Perreau, 2013, cat. *P.159, p. 81.

Gaspard d’Estaing (v.1650-1727), comte de Saillans et marquis du Terrail, s'illustra dans les armes en tenant les charges de maître de camp d'un régiment de cavalerie avant être nommé brigadier des armées du roi. Fils  de Jean IV d’Estaing (mort en 1671), comte de Ravel et de Claudine-Marie de Combourcier (1630-1681), marquise du Terrail, il épousa, en mars 1680, Philiberte de Rochefort d’Ally de La Tour Saint-Vidal (disparue en 1684), avec qui il eut Charles François d’Estaing (1683-1746). Ce dernier associera son nom, en août 1722, à celui de Marie-Henriette Colbert (1703-1737), fille de François Édouard Colbert (1674-1706) et de la fille du maréchal de Tessé, Henriette Marthe de Froulay (morte en 1751), également clients de Rigaud.

Notons que le frère du marquis du Terrail, le futur évêque de Saint-Flour, passera devant l’artiste, en 1694, deux ans après son sacre [*P.474]. Voir la même année le portrait de son cousin, le comte d’Estaing [*PC.355].

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan