PERNES D'ÉPINAC Georges Louis Anne III de

Catégorie: Portraits
Année : 1699

 

*PC.608

Âge du modèle : 48 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [à mi-corps]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1699 pour 420 livres (ms. 624, f° 16 : « M[onsieu]r le comte d’epinate, Cap[itai]ne Lieutenant de la gendar[merie] Le fonds de J[oseph] Parrocel »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 70, 75, 77 ; Delplanche, 2006, cat. PP.10, p. 225 ; Perreau, 2013, cat. *P.608, p. 145.

Copies et travaux :

  • 1699 : Parrocel reçoit 14 livres « pour le fonds de M[onsieu]r le comte d’Epinat » (ms. 625, f° 6).
  • 1699 : Ranc reçoit 25 livres pour « celuy [l'habit] de M[onsieu]r le comte d’Epinat  (ms. 625, f° 6 v°).

Georges Anne Louis III de Pernes, comte d’Epinac (v.1651-1719) servait comme lieutenant-colonel des gendarmes du Grand Dauphin [*PC.526] depuis 1690. Il est probable que ce portrait devait calquer sa posture sur celle utilisée dans le portrait du fils de Louis XIV, à savoir la bataille de Philipsbourg. Le tableau passa sans doute dans la famille de Clermont-Tonnerre par le jeu des alliances. Chevalier de Saint Louis (1694), brigadier des armées du roi le comte d'Epinac était gentilhomme de la chambre du duc de Bourgogne. Il épousa en 1680 Jeanne Claudine de Sernevois et fut dangereusement blessé à la bataille de La Marsaille.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan