DELPECH Pierre

Catégorie: Portraits
Année : 1684

 

*P.62

Âge du modèle : 42 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [à mi-corps]
Localisation actuelle inconnue

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1684 pour 198 livres (ms. 624, f° 2 : « Mons[ieu]r Delpeches [Delpech] »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 7 ; Perreau, 2013, cat. *P.62, p. 69.

Selon Roman il s’agirait de Pierre Delpech (Caussade en Quercy, 1642-Montreuil-sous-Bois, 14 juillet 1712), directeur général des finances en Auvergne (1679) et fermier général (1700), marquis de Méréville (1709) et dont on retrouve l’épouse présumée dans les comptes de Rigaud à la date de 1686. Fils d’un simple maréchal ferrant du Quercy, Delpech acquis une fortune considérable et fut reçu conseiller-secrétaire du roi, maison couronne de France et de ses finances, le 20 octobre 1679[1] puis obtint ses lettres d'honneur le 21 septembre 1700[2]. Il fut également régisseur de la Maison Royale Saint Louis de Saint Cyr[3].

 


[1] Gustave Chaix d’Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle, Évreux, 1914, t. 13, p. 264.

[2] P. Louis Lainé, Dictionnaire véridique des origines des maisons nobles ou anoblies du royaume de France, contenant aussi les vrais ducs, marquis, comtes, vicomtes…, Paris, L'auteur et Arthus Bertrand, 1818-1819, I, p. 300.

[3] Damat & Bernois, 1903, p. 151-157 ; Laurent Tahon von Rosen, Ducs de France: les 32 quartiers des ducs français et de leurs épouses en 1789 ayant une descendance, Maissonneuve & Larose, 2002, p. 405.

Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan