GLUCQ Madame

Catégorie: Portraits
Année : 1705


*PC.893 

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1705 pour 300 livres [prix pour deux portraits] (ms. 624, f° 24 : « M[onsieu]r et Mad[am]e Glucq [rajout :] habillement repeté »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 115, 127 ; Perreau, 2013, cat. *PC.893, p. 192 [la comtesse de Vérue].

Copies et travaux : 

  • 1706 : Delaunay reçoit 7 livres pour avoir réalisé « celuy [l’habit] de M[adam]e Gluque » (ms. 625, f° 19 v°).

En proposant Claude (ap. 1674-1742), pour le portrait masculin des deux bustes produits en cette année 1705, Roman avouait ne pas connaitre le nom de son épouse. Dans l'hypothèse où il s'agirait de son père, Jean (1644-1718), la candidate pourrait être Marie-Charlotte de Julienne (morte le 12 mai 1723), qu'il avait épousée le 22 janvier 1674 et qui était déjà passée chez Rigaud en 1694 sous le qualificatif de « dame de Virgini ».

 

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan