CATELLAN Jean de

Catégorie: Portraits
Année : 1706

 

*PC.917

Âge du modèle : 47 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [à mi-corps]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1706 pour 500 livres (ms. 624, f° 24 v° : « M[onsieu]r L’Eveque de Valence [rajout :] h[abillement] r[épété] »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 121, 125, 127, 128, 135, 141, 142 ; Perreau, 2013, cat. *PC.917, p. 199.

Copies et travaux :

  • 1706 : « Une [copie] de M[onsieu]r l’évêque de Valence en grand » pour 250 livres et « Une [copie] en buste du même [évêque de Valence] p[ou]r M[onsieu]r l’évêque de Mirepoix » pour 75 livres (ms. 624, f°23 v°).
  • 1706 : Bailleul reçoit 50 livres pour avoir « habillé l’eveque de Vallence en grand » (ms. 625, f° 21 v°).
  • 1706 : Delaunay perçoit 7 livres pour avoir « habillé M[onsieu]r de Valence » (ms. 625, f°20).
  • 1707 : Leprieur reçoit 24 livres pour « deux testes de l’évêque de Valence » et 12 autres pour « une autre teste » (ms. 625, f°22).
  • 1708 : Monmorency parçoit 25 livres pour avoir « habillé M[onsieu]r l’évêque de Valence en grand » (ms. 625, f°24).
  • 1708 : Delaunay touche 7 livres pour avoir « habillé M[onsieu]r l’évêque de Valence » (ms. 625, f°24 v°).

Descriptif :

Né à Toulouse d’une illustre famille de robe, lecteur du duc de Berry dès 1693, pouvu de l’abbaye de Boulancour en 1691, l’abbé Jean de Catellan, fut nommé à l’évêché de Valence le 22 août 1705. Son sacre, le 21 février 1706, donna lieu à la production de ce vaste portrait, figurant probablement le prélat assis dans un fauteuil. Catellan garda ce poste jusqu’à sa mort, le 15 février 1725. Selon Roman, une copie de ce portrait existait à l’évêché de Valence.

Dès 1704, Rigaud produisit une copie du portrait de l'évêque, qui pourrait être le reflet du commencement de l'effigie de Jean de Catellan. En effet, elle ne correspond à aucun original à ce moment là. Il paraît également peu probable qu'il se soit agit de la trace d'un portrait de Guillaume Bochart de Champigny (1650-1705), prédécesseur de Catelan à l'évêché de Valence, et qui mourut en juillet 1705. 

La copie faite par Bailleul du portrait de Catalan, quant à elle, est peut-être celle « en grand » commandée la même année à l’atelier pour 250 livres. Delaunay en recevait également 7 pour l’habillement d’un buste. En cette même année 1706, Rigaud fait réaliser par Bailleul une copie de l'évêque en grand pour l'évêque de Mirepoix et, simultanément, une copie de de l’évêque de Mirepoix pour l’évêque de Valence, échange réciproque entre deux évêques liés par la bulle Unigenitus. En 1708, Jean de Catellan paiera 75 livres pour une réplique du portrait de Bossuet, évêque de Meaux (ms. 624, f°28 v°).

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan