BRIÇONNET Mademoiselle

Catégorie: Portraits
Année : 1706

 

*PC.954

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste ?]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Mentionné au titre des copies de 1706.

Bibliographie : 

Roman, 1919, p. 129 ; Perreau, 2013, cat. *PC.954, p. 202.

Copies et travaux :

  • 1706 : Monmorency perçoit 5 livres pour avoir réalisé « l’habit de mad[emoise]lle Brissonnet » (ms. 625, f° 20 v°).

Le patronyme du modèle apparaît pour la première fois ici mais Roman ne le souligna pas dans sa retranscription des comptes. On se rapportera, en 1712, au portrait présumé du même modèle et aux travaux correspondants de 1713.

Peut-être s’agit-il d’un des enfants du couple formé par le mariage en 1700 de François Briçonnet d’Oysonville et de Marie-Madeleine de Sève. François Briçonnet était le fils de François Bernard Briçonnet de la Chaussée (mort en 1688), seigneur de Germiny (Nièvre), lieutenant des chasses de Saint-Germain en Laye et de Versailles et de Françoise Le Prévost d’Oysonville (morte le 3 juin 1702). Sa sœur, Paule-Louise-Marie Briçonnet d’Oysonville (morte en 1726) avait épousé, le 10 mars 1690, Jean-Baptiste François Angélique Frézeau de la Frézelière (1672-1711) et doit donc être écartée ici. La famille Briçonnet d’Oysonville était originaire de Touraine. 

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan