VERZURA Giovanni Lorenzo

Catégorie: Portraits
Année : 1707

 

*P.982

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1707 pour 150 livres (ms. 624, f° 26 v° : « M[onsieu]r de Verzure. [rajout :] Hab[illement] rép[été]. »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 133, 135 ; James-Sarazin, 2003, p. 211 ; Sanguineti, 2011, p. 36 ; Claeyes, 2011, p. II, p. 2393, Perreau, 2013, cat. *P.982, p. 206 ; James-Sarazin, 2016, II, cat. *P.1027, p. 343.

Copies et travaux : 

  • 1707 : Monmorency reçoit 4 livres pour « un habit de m[onsieu]r de verzun » (ms. 625, f° 23).

Agent génois des Brignole-Sale et des Durazzo à Paris de 1688 à 1716, et de la plupart des marchands et noblesse génoise à Paris, Giovanni Lorenzo Verzura était lui-même noble de Gène, né vers 1640 et décédé à Paris, le 28 février 1720. Naturalisé français par lettre patentes du 11 septembre 1682 (AN, PP 151, année 1682, f°85 r°), il épouse Catherine Souet (liquidation de succession devant Patu le 5 juillet 1756, et. XLVIII), fille d'Alexandre Souet, conseiller du Roi, trésorier et payeur des rentes assignées sur les aides et gabelles puis des rentes de l'Hôtel de ville et de Marie-Anne de La Noys (1648-1715). Il est a noter que les Souet étant cousins de l'épouse de Gaspard Rigaud, frère d'Hyacinthe, Verzura devint naturellement un proche de celui qui allait faire son portrait en 1707, collaboration entre le maître et son aide Monmorency sur un prototype plus ancien.

De son mariage, il aura plusieurs enfants dont Dominique Verzure (né en 1701), seigneur de beauchamps époux de Catherine Charlotte Lecouteulx ; Marie Marthe Angélique Verzure (née en 1704), épouse de Charles François Leconte de Gersant, seigneur du Pin ; Marie Jeanne Félicité Verzure (née en 1708), épouse d’Emmanuel Joseph Patu de Compiègne ; Marie Anne Verzure, épouse de de Claude Dumerle, seigneur Duplessis ; Marie Élisabeth Verzure (née en 1711), épouse de Charles Isaac Caillard, seigneur d’Aillières et de Beauvoir. 

 

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan