GOYON DE MATIGNON Charles Auguste de

Catégorie: Portraits
Année : 1708

 

P.993

Âge du modèle : 61 ans

Huile sur toile
H. 147 ; L. 113 cm
Karlsruhe, Staatliche Kunsthalle. Inv. 2580

Historique :

Peint vers 1708 ; Absent des livres de comptes ; don au musée en 1968.

Bibliographie :

Lauts, 1966, p. 252 ; Lauts, 1971, p. 20-29 ; cat. Karlsruhe, 1988, p. 58-59 ; O’Brien, 1995, p. 653-655 ; Perreau, 2004, p. 205 ; Rosenberg, 2005, n° 962 [=atelier de Rigaud], p. 166-167 ; Rosenberg et Mandrella, 2005, n° 962, p. 166 [=d’après Rigaud] ; Delaplanche, 2006, PP. 16, p. 30, 226 ; Marcheteau de Quincay, 2006, p. 8-9 ; Perreau, 2013, cat. P.993, p. 209.

Œuvres en rapport :

  • 1. Huile sur toile d’après Rigaud par Victor Schnetz (1787-1870) en 1835 pour la Galerie Historique de Versailles. H. 2,14 ; L. 1,40. Versailles, musée national du château. MV1063, inv. 7896, LP 1163, en dépôt au rectorat de l’Université de Strasbourg. Voir Constans, 1995, II, p. 824, n°4660. 

Maréchal de France en 1708, Charles-Auguste de Goyon de Matignon (1647-1729) voulut marquer cette distinction par la production d'un nouveau portrait dont la posture calquait celle vue dans l’estampe de Vermeulen figurant le maréchal de Luxembourg [P.320-4-a]. N’obtenant le cordon de chevalier de l’ordre du Saint-Esprit que le 2 février 1724, il est logique que Rigaud ne l’ait pas représenté sur le portrait. Lauts a émit l’hypothèse que le fond du tableau pouvait représenter un fait d’armes durant la guerre de Succession d’Espagne au cours de laquelle Matignon participa à la prise des forts de Star, en Frandre, dans la nuit du 2 au 3 juin 1705.

 

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan