COLBERT DE SEIGNELAY Marie Jean-Baptiste

Catégorie: Portraits
Année : 1709

 

*PC.1034

Âge du modèle : 24 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [à mi corps]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1709 pour 500 livres (ms. 624, f° 29 : « M[onsieu]r le marquis de Seinelé, [rajout :] Seignelay »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 144, 149, 155 ; Perreau, 2013, cat. *PC.1034, p. 214.

Copies et travaux :

  • 1709 : Bailleul reçoit 50 livres pour avoir « habillé M[onsieur] le marq[uis] de Signelay, toile de 4lt » (ms. 625, f° 26).
  • 1710 : Bailleul reçoit 7 livres 10 sols pour avoir passé « deux jours et demi à repeindre le velours de m[onsieu]r le marquis de Seignelay » (ms. 625, f° 27).

Fils de Catherine-Thérèse de Goyon de Matignon Thorigny (1662-1699) et de Jean-Baptiste-Antoine Colbert (1651-1690), marquis de Seignelay, neveu de l’archevêque de Rouen, Marie Jean-Baptiste Colbert, marquis de Seignelay (1685-1712) venait de s’unir, l’année précédente, à Marie-Louise de Fürstenberg, fille du prince de Fürstenberg et de Marie de Ligny. Le mariage devenait ainsi un excellent prétexte à la production de ce portrait qui devait être à mi-corps, comme l’indique le prix de 500 livres et celui de la toile de 4 livres.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan