MAUSSION DE CANDE Thomas de

Catégorie: Portraits
Année : 1711

 

*PC.1146

Âge du modèle : 48 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1711 pour 150 livres (ms. 624, f° 32 v° : « Mr Maussion, receveur gnal des finances h. rép. ») ;

Bibliographie :

Eudel, 1910, p. 87, 189, 191 ; Roman, 1919, p. 158, 159, 162, 166, 173 ; Perreau, 2013, cat. *PC.1146, p.230.

Copies et travaux :

  • 1711 : Bailleul reçoit 10 livres pour avoir « Habillé Mr Maussion, deux jours et demi » sans doute l'original (ms. 625, f° 29 v°).
  • 1711 : « Trois [copie] de Mr Maussion » pour 225 livres (ms. 624, f°33).
  • 1711 : Le Comte reçoit 12 livres pour une « autre coppie de Mr Maussion » et 12 autres pour « deux habits de Mr Maussion » (ms. 625, f°29 v°).
  • 1712 : Bailleuil reçoit 24 livres pour « deus testes de Mr Maussion » (ms. 625, f°29 v°).
  • 1714 : La Penaye reçoit 24 livres pour « un buste de Mr de Maussion » (ms. 625, f°30 v°).

Thomas de Maussion de Candé (1663–1744), fut secrétaire du roi et receveur général des finances à Alençon. De son union avec Simonne Garciau, il eut notamment Thomas-Urbain Maussion (23 septembre 1696-29 juillet 1758), seigneur de Candé, conseiller au Grand Conseil le 23 juin 1719 et Grand Rapporteur en la Chancellerie.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan